Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : en 7 ans, 92 Mds FCFA pour la Politique nationale de développement à la base


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 13 Août 2019 modifié le 13 Août 2019 - 15:02

En 7 ans, la Politique nationale de développement à la base a nécessité pour sa réalisation 92 milliards de FCFA.


la Ministre du développement à la base, Victoire Tomegah Dogbé. © RT
la Ministre du développement à la base, Victoire Tomegah Dogbé. © RT
Lomé - Le Ministère du développement à la base a organisé le vendredi 9 août 2019 à Lomé, un atelier de validation des résultats de l’étude d’évaluation à mi-parcours de la Politique nationale de développement à la base (PNDB).

La rencontre présidée par la Ministre du développement à la base, Victoire Tomegah Dogbé, a réuni une centaine d’acteurs issus des ministères sectoriels, des partenaires de la société civile et du secteur privé.

L’objectif était de leur présenter les résultats de l’étude réalisée avec le concours du Programme des Nations Unies pour le développement(PNUD). Mais aussi de tirer les enseignements de la mise en œuvre de cette politique, dans le but de répondre aux problèmes et priorités des communautés à la base, ceci dans la dynamique des nouvelles orientations stratégiques du PND.

Au terme de cette étude, il en ressort un bilan satisfaisant et des avancées concrètes obtenues dans chacune des 04 composantes du PNDB. Ainsi, plus de 5530 comités de développement à la base ont été restructurés et renforcés, plus de 300 unités de transformations de produits agricoles installées et 1344 microprojets réalisés.

Plus de 2600 infrastructures sociocommunautaires de base (salles de classes, unités de soins périphériques, marchés, forages…) ont été réalisées. Egalement, le segment des filets sociaux a permis à 30 000 femmes de bénéficier de transferts monétaires et de créer plus de 27 000 emplois temporaires. 29 millions de repas chauds ont été servis dans plus de 300 écoles.

Au total, 92 milliards FCFA ont été nécessaires pour mettre en œuvre le PNDB entre 2012 et 2017. « Le bilan est satisfaisant, mais beaucoup reste à faire, plusieurs communautés, localités ont encore des besoins qu’il faut satisfaire », a souligné Victoire Tomégah-Dogbé.

Adopté en septembre 2012 en conseil des ministres, la PNDB demeure une approche pertinente et constitue un levier efficace de lutte contre la pauvreté et d’amélioration durable des conditions de vie des communautés.

Elle comprend un ensemble de projets financés par le gouvernement togolais, avec l’appui technique et financier de partenaires. Notamment, le Groupe de la Banque mondiale, la Banque africaine de développement, la Banque ouest-africaine de développement et le Programme des Nations unies pour le développement.