Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

Un nouveau médicament contre les formes les plus mortelles de la tuberculose approuvé


Alwihda Info | Par Lauren Monsen - S.A. - 8 Septembre 2019 modifié le 8 Septembre 2019 - 07:38


Un médecin examine un patient atteint de la tuberculose à l’hôpital Sizwe des maladies tropicales, à Johannesburg, le 5 août. (© Michele Spatari/AFP/Getty Images)
Un médecin examine un patient atteint de la tuberculose à l’hôpital Sizwe des maladies tropicales, à Johannesburg, le 5 août. (© Michele Spatari/AFP/Getty Images)
Jusqu’à récemmment, les personnes atteintes de tuberculose à bacilles résistants étaient mal loties en matière de traitements, et leur pronostic était pessimiste. Mais un nouveau médicament pour traiter les pires formes de cette maladie leur offre enfin une lueur d’espoir.

Cette nouvelle substance thérapeutique, le prétomanide, a été mis au point par des chercheurs de TB Alliance, une organisation à but non lucratif basée à New York. La Food and Drug Administration (FDA) a approuvé son utilisation en association avec deux autres antibiotiques, la bédaquiline et le linézolide, et les tests indiquent que cette trithérapie permet d’obtenir un taux de guérison de 90 % pour les formes les plus mortelles de la tuberculose.

En plus de 40 ans, le prétomanide est seulement le troisième médicament antituberculeux à être approuvé par la FDA.

Ce nouveau traitement devrait bientôt être disponible mondialement puisque l’Organisation mondiale de la santé emboîte généralement le pas de la FDA en matière d’approbation de nouveaux médicaments. Selon l’OMS, 10 millions de personnes ont contracté la tuberculose en 2018 et 1,6 million en sont mortes.

Aujourd’hui, la tuberculose a dépassé le sida comme principale cause de décès dans le monde entier, et si les patients tuberculeux atteints de la souche la plus mortelle de la maladie forment un petit groupe seulement, le fait est que très peu s’en sortent. Mais avec ce nouveau traitement, ces patients guérissent en quelques mois, affirme la FDA.

Selon l’OMS, des cas de tuberculose à bacilles résistants ont été signalés dans plus de 120 pays, et quelque 558 000 nouveaux cas ont été déclarés en 2017, dont un petit sous-groupe de patients atteints de tuberculose ultrarésistante, la souche la plus mortelle que cible le nouveau traitement médicamenteux. Jusqu’à présent, les traitements prescrits étaient longs et compliqués, et comprenaient huit sortes de piqûres et de pilules. Les patients décédaient souvent bien avant de pouvoir finir leurs cycles de traitement.

TB Alliance a annoncé qu’elle travaillerait en collaboration avec l’OMS pour faire accélérer l’adoption de cette trithérapie par voie orale dans les pays où la tuberculose multirésistante est endémique, ce qui pourrait soulager plus de 75 000 patients par an.