Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

116 communes réparties dans les cinq régions du Togo


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 2 Juillet 2017 modifié le 2 Juillet 2017 - 13:52

Les 116 communes sont ainsi réparties dans les cinq régions du Togo. La région maritime compte 32 communes. Avec 259955 habitants, cette région a une superficie de 6100 km². La région des Plateaux qui compte également 32 communes dispose de 1000551 habitants avec une superficie de 16975 km². Quant à la région centrale, elle compte une population de 617871 habitants avec 15 communes.


116 communes réparties dans les cinq régions du Togo
Lomé - Le Togo s’est engagé depuis plusieurs mois dans un processus de décentralisation qui a connu l’adoption le 23 juin dernier de la loi portant création des communes.

Les députés ont voté le projet de loi portant création des communes dans le but de faire avancer le processus de décentralisation. Le texte voté propose un découpage du Togo en 116 communes. « Ces communes sont créées sur la base d’un regroupement judicieux des cantons ou des quartiers de certains grands cantons proposé dans la feuille de route sur la décentralisation et les élections locales établie par le comité créé à cet effet par le gouvernement », a indiqué le ministre de la décentralisation et des collectivités locales, Payadowa Boukpessi. 

Les 116 communes sont ainsi réparties dans les cinq régions du Togo. La région maritime compte 32 communes. Avec 259955 habitants, cette région a une superficie de 6100 km². La région des Plateaux qui compte également 32 communes dispose de 1000551 habitants avec une superficie de 16975 km². Quant à la région centrale, elle compte une population de 617871 habitants avec 15 communes.

La région de la Kara a de son côté une superficie de 11538 km² avec une population de 769940 habitants. Elle compte 21 communes. La région des savanes qui a une superficie de 8470 km² compte une population de 828224 habitants. Elle compte 16 communes.

Rappelons que dans le cadre de ce processus de décentralisation, le gouvernement a mené plusieurs actions. Entre autres l’organisation d’un atelier national sur la décentralisation, la création du Conseil National de Suivi de la Décentralisation (CNSD) qui a organisé sa première réunion sur le thème : « échanges sur le processus de la décentralisation ». Pour le gouvernement, la décentralisation est synonyme de plus de démocratie représentative. C'est aussi le modèle d’administration le plus apte et le plus efficace pour lutter contre la pauvreté.

A la suite de la création des 116 communes réparties dans les cinq régions, le processus de décentralisation devrait enfin déboucher sur l’organisation des élections locales en 2018.