Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

Achat de pétrole à l'Iran : les États-Unis sanctionnent une entreprise chinoise


Alwihda Info | Par Dave Reynolds - S.A. - 28 Juillet 2019 modifié le 28 Juillet 2019 - 21:16


Un pétrolier décharge du pétrole brut dans un terminal en Chine, en juillet 2018. (© China Stringer Network/Reuters)
Un pétrolier décharge du pétrole brut dans un terminal en Chine, en juillet 2018. (© China Stringer Network/Reuters)
Les États-Unis ont imposé des sanctions contre une entreprise chinoise pour avoir sciemment violé les restrictions visant l’achat de pétrole à l’Iran, signe de leur intention de faire respecter les mesures prises pour limiter le financement du terrorisme par le régime iranien et ses programmes d’armement.

Le 22 juillet, le secrétaire d’État Mike Pompeo a annoncé les mesures punitives décidées à l’encontre de la société Zhuhai Zhenrong, une entreprise chinoise qui a acheté une quantité importante de pétrole iranien en toute connaissance de cause, même après l’abrogation, en mai, d’une dérogation temporaire qui autorisait le commerce avec le régime. M. Pompeo a également fait savoir que son directeur général, Youmin Li, faisait lui aussi l’objet de sanctions.

« Aucune entreprise ni aucune nation ne devraient agir de manière à risquer de soutenir le Corps des gardiens de la révolution islamique de l’Iran ou les mandataires régionaux du régime », a déclaré le secrétaire d’État.

« Les États-Unis continueront d’empêcher ce régime de se procurer des fonds, lui qui utilise sa richesse et ses ressources considérables pour s’enrichir, pour priver le peuple iranien de chances de réussir et pour alimenter sa politique étrangère destructrice. »

Des rapports récents montrent que les sanctions infligées à l’Iran sapent le soutien du régime aux groupes terroristes, tel le Hezbollah. Au printemps, les États-Unis ont inscrit le Corps des gardiens de la révolution islamique sur la liste des organisations terroristes étrangères.

Les mesures annoncées récemment prévoient, entre autres, le gel des avoirs de la société Zhuhai Zhenrong aux États-Unis et l’interdiction faite à Youmin Li de se rendre aux États-Unis.

« Les États-Unis sont déterminés à faire respecter leurs sanctions contre le régime hors-la-loi de l’Iran », a déclaré M. Pompeo dans un tweet le 22 juillet. « C’est pourquoi, aujourd’hui, nous prenons des mesures contre une entreprise chinoise qui a acheté du pétrole iranien en violation des sanctions américaines. Aucune entité ne devrait soutenir le comportement déstabilisateur du régime en lui fournissant de l’argent. »



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Août 2019 - 09:04 En Chine, une appli pour surveiller la population