Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Attaque terroriste au Niger : Le Tchad condamne "un acte criminel et lâche"


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 10 Janvier 2020


Des soldats nigériens en patrouille (photo d'illustration). © ISSOUF SANOGO / AFP
Des soldats nigériens en patrouille (photo d'illustration). © ISSOUF SANOGO / AFP
Le président tchadien Idriss Déby a adressé vendredi ses condoléances à son homologue nigérien, Mahamadou Issoufou, suite à l'attaque jeudi du camp militaire de Chinégodar à la frontière entre le Mali et le Burkina Faso.

63 terroristes et 25 soldats ont été tués jeudi 9 janvier lors de l’attaque du camp militaire de Chinégodar, a annoncé dans un communiqué le ministère nigérien de la Défense.

"Cet acte criminel et lâche n'entamera jamais notre engagement commun à lutter contre les ennemis de la paix dans notre espace sous-régional", a déclaré Idriss Déby.

"Tout en condamnant avec fermeté cette attaque terroriste, je vous exprime toute ma solidarité et vous prie de bien vouloir transmettre au peuple Nigérien, au Gouvernement et aux familles éplorées mes sincères compassions", a-t-il ajouté.

63 terroristes tués

Jeudi, aux environs de 13 h (12 h GMT), le poste militaire avancé de Chinégodar a repoussé une attaque menée par des éléments terroristes. Le bilan provisoire est le suivant : côté ami 25 décédés et six blessés. Côté ennemi 63 terroristes neutralisés (tués), a expliqué le porte-parole de la Défense, le colonel Souleymane Gazobi. 

Cette nouvelle attaque intervient un mois après celle perpétrée par des djihadistes contre le camp d’Inates dans le même secteur. L'attaque avait fait 71 morts.