Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

BAD : Dr. Akinwumi Adesina réagit aux accusations et se dit innocent


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 27 Mai 2020


BAD : Dr. Akinwumi Adesina réagit aux accusations et se dit innocent. © DR
BAD : Dr. Akinwumi Adesina réagit aux accusations et se dit innocent. © DR
Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Dr. Akinwumi Adesina, a réagi mercredi aux informations récemment parues dans la presse concernant l'institution, dans un courrier dont Alwihda Info a reçu une copie.

"Ces derniers semaines et surtout ces derniers jours, j'ai été impresionné par l'énorme soutien que j'ai reçu du monde entier. J'ai une confiance absolue dans l'intégrité de la Banque que je dirige et dans ses systèmes, règles et procédures de gouvernance", déclare Dr. Akinwumi Adesina.

"Malgré les tentatives sans précédent de certains de ternir ma réputation et de porter préjudice aux procédures de gouvernance de la Banque, je clame mon innocence face aux allégations mensongères qui cherchent injustement à porter atteinte à mon honneur et à mon intégrité, ainsi qu'à la réputation de la BAD", affirme le président de la Banque.

Il précise quàÀ l'heure actuelle, il "reste convaincu qu'en fin de compte, dans un élan collectif, la Banque sortira de cette situation plus forte qu'auparavant et continuera à soutenir la dynamique de développement de l'Afrique."

"Je suis conaincu que des processus équitables, trasparents et justes, qui respectent les règles, procédures et systèmes de gouvernance de la Banque, ainsi que l'État de droit, prouveront en fin de compte que je n'ai pas enfreint le code d'éthique de cette institution extraordinaire", précise Dr. Akinwumi Adesina.

Il ajoute qu'il continuera à travailler avec chacun des actionnaires pour faire en sorte que la BAD préserve sa réputation durement acquise à l'échelle mondiale et que ses systèmes institutionnels et de gouvernance crédibles et efficaces soient renforcés, "au moment où nous nous efforçons ensemble d'accomplir la mission de nos fondateurs, à savoir accélérer et transformer le développement de l'Afrique."

Le président de la BAD fait face ces derniers temps à des accusations de favoritisme et de violation de l'éthique, révélées par un lanceur d'alerte. Des "accusations fallacieuses", selon Dr. Akinwumi Adesina. Les États-Unis, parmi les principaux actionnaires de la Banque, ont demandé une enquête indépendante.