Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Barack Hussein OBAMA, le Président de la sale besogne


Alwihda Info | Par Abdel Ahmat - 4 Décembre 2008 modifié le 4 Décembre 2008 - 22:13

L’élection de Barack Hussein Obama est un évènement politique unique dans l’histoire des Etats Unis d’Amérique . En effet, Qui aurait cru qu’un jour un fils d’émigré Kenyan Musulman et Noir, puisse devenir le président du plus puissant pays au Monde ?


Barack Hussein OBAMA, le Président de la sale besogne
L’élection de Barack Hussein Obama est un évènement politique unique dans l’histoire des Etats Unis d’Amérique . En effet, Qui aurait cru qu’un jour un fils d’émigré Kenyan Musulman et Noir, puisse devenir le président du plus puissant pays au Monde ?

L’évènement est bien consommé, et tout ce qui a été dit et salué dans cette élection est petit à petit entrains de céder la place à des interrogations sur la dure tache qui attend OBAMA .

Malgré ses fondamentaux économiques, comme disait Mc Cain, les USA sont économiquement en faillite . Les places financières dégringolent, les entreprises licencient, les déficits augmentent, sans oublier les bourbiers Irakien et Afghan dans lesquels se trouve l’Armée Américaine .

Le Peuple qui depuis longtemps se croit le plus fort du Monde découvre subitement que des milliers d’Américains ont perdu leur logements et d’autres milliers risquent le même sort, que le chômage a atteint 6.5% pour la première fois depuis 14ans, que durant le mois d’Octobre 240 000 Américains avaient perdus leur emplois, que le déficit de cette année 2008 va avoisiner les 1000 milliards de dollars qui vont s’ajouter aux autres milliers de milliards de dollars des années passées, et que le rêve Américain est construit sur une économie paresseuse très fortement endettée.

Certes le Peuple Américain a crée la surprise en votant pour un président jeune, dynamique, compétent et noir ; mais n’oublions pas que ce même peuple a voté à deux reprises pour un président comique, intégriste, inculte et cruellement incompétent, à un point qu’il est légitime de nous interroger qu’au delà de la démocratie visible aux USA si Obama ne serait pas un produit des faiseurs de présidents .

Le rêve si inaccessible d’un président noir à la tête de l’Amérique devient par coup de baguette magique une réalité, comme si les Américains sont devenus si humbles, si raisonnables, et si réalistes, en refusant la ségrégation par la couleur de la peau, car en effet pourquoi un blanc qui leur fait perdre leur toits serait-il meilleur qu’un noir qui leur promet la sécurité sociale ?

Les caisses Américaines sont vides, et les planches à billets sont usées à force d’imprimer et de réimprimer les billets de l’oncle Sam .

Malgré sa puissance actuelle et désormais précaire, L’Amérique est dans une situation qui n’est guère enviable, et après l’intégriste Bush, Obama risque d’être le président de la sale besogne, et sans aucune arrière pensée de ma part, j’ai presque envie de dire, comme ce qu’était le noir d’autre fois dans cette Amérique Raciste ou l’homme noir accomplissait la sale besogne du Blanc .

Barack Hussein Obama a besoin de tout son courage et de toute son énergie pour redresser une Amérique qui risque de suivre le destin du Titanic .

Oui en effet Obama avait raison de dire que la route est longue, que le chemin est escarpé, et que même un mandat ne risque pas de suffire .

Que nos meilleurs vœux accompagnent Barack Hussein Obama pour réparer, guérir, et mettre sur le juste chemin cette Amérique où le rêve construit sur le surendettement a fait souffler la tempête sur le monde, dont l’avenir est désormais exposé aux vents des crises !

Source:
http://www.dabio.net/