Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Burkina : le procès de l’assassinat de Thomas Sankara s’ouvre le 11 octobre prochain


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 18 Août 2021


Le procureur militaire près le Tribunal militaire de Ouagadougou vient d’iinforme que le procès des personnes mises en accusation dans l’affaire de l'assassinat du président Thomas Sankara et de ses douze compagnons est fixé au 11 octobre 2021. Cette audience de la Chambre de jugement, délocalisée dans la salle des Banquets de Ouaga 2000, sera publique.

C’est au cours d’un coup d’État portant au pouvoir le capitaine Blaise Compaoré, que le père de la révolution burkinabè a été assassiné le 15 octobre 1987. En rapport avec le procès, l’ex-président qui vit actuellement en Côte d’Ivoire, et plusieurs autres personnes sont inculpées dans ce dossier. Il donc a fallu 34 ans, pour qu’arrive ce jour tant attendu par les familles des victimes.
Pendant les 27 ans de pouvoir de Blaise Compaoré, lui-même renversé par une insurrection populaire en 2014, la mort de Thomas Sankara était un sujet tabou. L'affaire a été relancée, après sa chute, par le régime de transition démocratique, et un mandat d'arrêt international a été émis contre lui par la justice burkinabè en décembre 2015.

Au total, 14 personnes devront répondre des faits qui leur sont reprochés. Parmi elles, l’ex-président Blaise Compaoré qui est poursuivi pour attentat à la sureté de l’État, complicité d’assassinat et recel de cadavres. Son absence et celle Hyacinthe Kafando, son chef de la sécurité lors du procès, pourraient affecter les attentes de populations, mais pas dans le sens de la manifestation de la vérité.