Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Business Energy Forum : soutien de l'industrie du pétrole et du gaz naturel


Alwihda Info | Par APO - 25 Novembre 2021

Organisé par M &L Consulting, le prochain Business Energy Forum de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC), aura lieu les 29 et 30 novembre 2021 au Congo.


Business Energy Forum : soutien de l'industrie du pétrole et du gaz naturel
En tant que plateforme de rencontre dédiée à la sous-région de la CEMAC, et avec pour objectif principal d'accueillir des discussions interactives entre les parties prenantes régionales, la conférence sera essentielle pour la croissance et l'amélioration du secteur énergétique régional.

La région CEMAC, qui comprend six États dont le Gabon, le Cameroun, la République centrafricaine, le Tchad, la République du Congo et la Guinée équatoriale, représente l'une des régions les plus riches d'Afrique en matière de ressources naturelles. Abritant certains des plus grands projets de développement de l'Afrique, la région fournit un effort accéléré pour développer ses ressources d'une manière durable et mutuellement bénéfique et le Forum servira à renforcer cette tendance.

La région CEMAC est à la pointe du progrès énergétique africain, notamment dans le domaine du gaz naturel liquéfié (GNL). Le potentiel GNL de la région est immense, avec des réserves de gaz naturel estimées à 10 trillions de pieds cubes (tcf) au Congo, 1,5 tcf en Guinée équatoriale et 4,7 tcf au Cameroun. Une grande partie du potentiel des États régionaux reste largement inexploitée, notamment dans des pays comme le Cameroun. Des pays vont accélérer le développement du GNL. Il en est ainsi avec le projet Gas Mega Hub de la Guinée équatoriale, conçu pour exploiter les ressources gazières offshore inexploitées et celles de la région, le premier projet de GNL flottant d'Afrique au Cameroun et le plan directeur pour le gaz du Congo, qui vise à maximiser les ressources grâce au développement du GNL.

Des opérations telles que Yoyo Yolanda doivent aller de l'avant avec Chevron, les projets Etinde au Cameroun doivent être accélérés avec le consortium New Age et Lukoil. De nombreuses sociétés énergétiques ont choisi la CEMAC pour investir, notamment ExxonMobil, EGLNG, Marathon Oil, Chevron, Total, Eni, BW Offshore, Atlas Petroleum, Kosmos Energy, Noble Energy, Glencore, Perenco, Gunvor et Trident Energy. En outre, la région CEMAC reste engagée dans l'exploitation du pétrole, reconnaissant la valeur de cette ressource pour stimuler la croissance socio-économique et réduire la pauvreté énergétique.

Dans la région, trois États sont membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, et le Congo est le siège de l'Organisation des producteurs de pétrole africains. Alors que la région poursuit l'expansion du secteur pétrolier, les flux de capitaux devront être accrus et la coopération régionale renforcée. C'est ainsi que le rôle du CEMAC Business Energy Forum est mis en lumière. Avec les investissements et le soutien adéquats, la région CEMAC peut se positionner comme un marché pétrolier et gazier compétitif au niveau mondial. D'importantes réserves attendent d'être exploitées, et en renforçant l'environnement commercial dans toute la région, le potentiel de la région peut être réalisé.

Outre le potentiel en ressources naturelles, la région peut se targuer de compter certaines des meilleures entreprises énergétiques d'Afrique. Les compagnies pétrolières nationales (CPN) telles que la SNPC, la SNH, la SHT, GEPetrol et la Gabon Oil Company, sont devenues les principaux moteurs de la croissance énergétique de la région. Par ailleurs, l'importance de la conférence réside dans le potentiel de collaboration transfrontalière des projets, en raison des ressources importantes situées sur les frontières maritimes entre les nations.