Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

CPA : Macron s’appuie sur la diaspora africaine et fait appel à une tchadienne


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 11 Juillet 2019 modifié le 11 Juillet 2019 - 21:37


© DR
© DR
Six nouveaux membres ont fait leur entrée au Conseil présidentiel pour l'Afrique créé par Emmanuel Macron peu après son arrivée à la tête de l'exécutif français en mai 2017. Parmi eux figure Aché Coelo, sociologue et réalisatrice franco-tchadienne de 33 ans.

Emmanuel Macron a revu la composition du CPA pour redonner de la dynamique à l'organisation.

Le nouveau coordonateur du CPA est le béninois Wilfrid Lauriano do Rego. Il remplace Jules-Armand Aniambossou.

Les autres membres nommés au CPA sont : Mbaye Diallo, professeur des universités sénégalais de 38 ans, Patrick Fandio, journaliste d’origine camerounaise de 44 ans, Florelle Manda, journaliste d’origine congolaise et sénégalaise de 39 ans, et Bourry Ndao, entrepreneuse sénégalaise de 41 ans.

La précédente équipe comportait également la franco-tchadienne Vanessa Moungar, par ailleurs cadre à la Banque africaine de développement.

"Nous souhaitons construire une relation privilégiée avec les diasporas établies en France", assure la Présidence française.

Le CPA est une structure indépendante qui réunit des personnalités issues de la société civile, membres ou non de la diaspora africaine. Elle a pour objectif d'apporter au président de la République un éclairage original sur les enjeux de la relation entre la France et les pays du continent africain.

Qui est Aché Coelo ?

Aché Coelo préside l’association tchadienne des cultures mixtes et est co-auteur de l'ouvrage « Portraits de femmes tchadiennes ». Elle a également organisé la première édition du festival tchadien de courts-métrages (Fetcoum), qui s’est tenu à N’Djaména du 20 au 24 juin 2018.

Aché Coelo est aussi la promotrice du festival d'humour MBD (Moutah bé dihik, en arabe tchadien qui signifie en français Mort de Rire).

Nouvelle composition du CPA

Ce jeudi, le dirigeant français a reçu près de 400 membres "des disaporas africaines de France" au Palais de l'Elysée. Un grand débat s'est tenu en présence du chef de l'Etat ghanéen, Nana Akufo-Addo.

Emmanuel Macron n'a pas caché sa volonté de vouloir mettre en valeur la diaspora africaine, exprimant le voeu de l'émergence d'une représentation du continent africain qui va au delà des clichés.

Un sommet Afrique-France est prévu dans la ville française Bordeaux en 2020.