Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun/Education : La diaspora appuie la formation de la jeunesse


Alwihda Info | Par - 3 Novembre 2019 modifié le 3 Novembre 2019 - 15:46

A travers, l’ONG « Actions Développement » basée en France, elle s’est illustrée dès la dernière rentrée scolaire, par des dons de fournitures scolaires.


Il s'agit d’alléger les coûts liés aux dépenses de rentrée scolaire des parents.
Il s'agit d’alléger les coûts liés aux dépenses de rentrée scolaire des parents.
Elle ne pose pas seulement des actes déshonorants, la diaspora camerounaise peut également s’illustrer par des actions positives. C’est le cas de celle rassemblée autour de l’ONG « Actions Développement », basée en France. Elle qui a pris l’option de soutenir la jeunesse camerounaise, notamment dans le domaine de l’éducation. Et cela s’est traduite en actes concrets dès la dernière rentrée scolaire, cette ONG a remis en septembre dernier des dons constitués de plus de 300 fournitures scolaires aux élèves des écoles publiques de Nko’o ntonda et de Nkoledam à Meyomessala dans la région du Sud Cameroun.
La remise officielle de ces dons s’est déroulée en présence du de l’adjoint d’arrondissement de Meyomessala, Pierre Ndzana Mvomo, le chef traditionnel Martin Ango et les élites du village. Pour cette ONG, la disponibilité des fournitures scolaires dès la rentrée des classes reste un défi majeur à relever pour les parents d’élèves en zone rurale, malgré la gratuité de l’école primaire. Dans son plan d’action à court terme, l’Association compte perpétuer cette action en distribuant des fournitures scolaires aux enfants, afin d’alléger les coûts liés aux dépenses de rentrée scolaire des parents, dont certains en milieu rural, arguent qu’ils n’ont pas de quoi payer les fournitures scolaires, et en profitent pour garder les enfants à la maison, empêchant ainsi leur accès à l’éducation.
Egalement, informe-t-on, un certain nombre d’actions est également en train d’être mises en place pour anticiper la rentrée prochaine, et voir dans quelle mesure élargir l’échelle en allant au fond des zones rurales. Les membres de l’Association vont ainsi faire un recensement des écoles des zones les moins favorisées. Aussi, cette ONG compte mettre en place des bibliothèques d’appoint, des livres ludiques et des jeux et former un ou deux jeunes de ces villages à l’animation de ces bibliothèques. L’objectif étant non seulement d’intéresser les enfants à la lecture (donc l’accès à la connaissance), mais aussi de les ouvrir au monde.
Les zones rurales au Cameroun restant encore très en dehors du village planétaire qu’est devenu le monde. Le second cœur de cible de cette association, ce sont les jeunes de la rue, qui sillonnent et qui dorment dans les marchés, dont il faut en sortir. Cette ONG pense que ces jeunes sont une force dont la nation se prive. Elle compte ainsi mener un certain nombre d’actions suivant les orientations définies par son conseil d’administration. Afin de renouer le lien social souvent coupé, « Actions Développement », tout en leur fournissant un appui psycho-social, compte leur apporter une aide à leur réinsertion scolaire ou professionnelle.
Créée en 2012 par le pasteur Patrick Francky Evina Ondoua, « Actions Développement » est une ONG humanitaire dont l’objet est de promouvoir des actions de développement prioritairement sur le plan social, mais aussi économique, de l’éducation et de la santé. L’ONG se donne pour priorités l’éducation en milieu rural et les jeunes vivant dans les rues.