Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun : La rentrée académique a eu lieu à l’Enam


Alwihda Info | Par - 17 Décembre 2020

La cérémonie y relative a été présidée le 15 décembre dernier par le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, Joseph Le.


Cameroun : La rentrée académique a eu lieu à l’Enam
Au cours de celle-ci, le nom de baptême devant accompagner la formation de la prochaine promotion a été dévoilé. Ce sera la promotion « Résilience ». Elle compte 576 élèves, donc 502 Camerounais et 74 ressortissants de la Cemac, avec 37 de RCA, 34 du Tchad et deux élevés en provenance du Gabon. Cette cérémonie s’est déroulée en présence du délégué général à la Sûreté nationale, Martin Mbarga Nguele, de l’ambassadrice de Turquie au Cameroun, Mme Ayse Saraç et du Pca de l’Enam, Mme Feh Helen Kwanga Galega.

Comme l’a si bien rappelé le directeur général de l’Enam, Pierre Bertrand Soumbou Angoula, l’Enam est dans une phase de réhabilitation de ses installations, c’est d’ailleurs ce qui justifie la délocalisation de cette cérémonie qui jusque-là, se déroulait au sein de l’Institution. Et malgré les incertitudes qui planaient sur cette année, en raison de la crise sanitaire, elle s’est déroulée dans des conditions acceptables. Avant de prodiguer quelques conseils pratiques aux élèves, le directeur général de l’Enam a révélé à l’assistance, le nom de baptême de la nouvelle promotion : « Résilience ».

L’Enam n’étant pas une école de formation comme les autres, Joseph Le a rappelé les propos tenus en décembre 2009 par le chef de l’Etat Paul Biya, lui qui décrivait cette Ecole comme un « lieu de formation par excellence des hauts fonctionnaires de l’administration publique camerounaise et acteur principal de la formation de la haute fonction publique de notre pays ». A présent, tous les regards sont tournés sur les élèves de l’Enam dont les moindres faits et gestes seront « scrutés et sévèrement critiqués », a déclaré le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative.
La leçon inaugurale présentée par le conseiller technique n°1 au ministère de la Décentralisation et du Développement local portait sur : « Enjeux, état des lieux dans le processus de décentralisation au Cameroun ». Il s’agit d’un thème qui cadre avec l’actualité, au moment où les nouveaux conseillers régionaux, issus des élections régionales du 6 décembre dernier, entrent en fonction le 22 décembre 2020.

Le DG de l'Enam, Pierre Bertrand Soumbou Angoula.
Le DG de l'Enam, Pierre Bertrand Soumbou Angoula.