Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun / Leadership et décentralisation : des maires du Septentrion outillés


Alwihda Info | Par - 21 Mars 2019 modifié le 21 Mars 2019 - 15:53

C’était à l’issue d’un atelier de formation de quatre jours tenu à Garoua dans le cadre du Projet de renforcement de la résilience des populations des régions septentrionales du Cameroun (PRESEC).


L’objectif du PRESEC est de renforcer la résilience des populations à l’insécurité nutritionnelle.
L’objectif du PRESEC est de renforcer la résilience des populations à l’insécurité nutritionnelle.
Les 11 maires issus des communes de Makary, Goulfey, Waza, Logone Birni, Mora Mogodé (Extrême-Nord), Lagdo, Guider (Nord), Nyambaka, Meiganga et Ngan-Ha (Adamaoua) viennent de voir leurs capacités renforcées sur le « leadership et la décentralisation au Cameroun ». Ils ont été outillés à l’issue d’un atelier de formation de quatre jours tenu à Garoua dans le cadre du Projet de renforcement de la résilience des populations des régions septentrionales du Cameroun (PRESEC).
A la suite des études réalisées par le PRESEC, il a été observé que de nombreux exécutifs communaux ne sont pas assez outillés dans la maîtrise d’ouvrage communale et la connaissance des compétences transférées par le Gouvernement dans le cadre de la décentralisation au Cameroun. Pour pallier ces faiblesses, le PRESEC a dans un premier temps renforcé les capacités de 11 maires et 11 cadres communaux des communes cibles du projet dans la maîtrise d’ouvrage communale en février 2018, afin qu’ils soient plus aptes à mettre en œuvre et de promouvoir le développement communal dans le cadre des compétences et ressources qui lui sont transférées.
C’est dans cette même perspective qu’ un second atelier de formation, portant sur le « leadership et la décentralisation au Cameroun » s’est tenu du 12 au 15 mars 2019 à Garoua avec les 11 maires des communes cibles du PRESEC. Ils ont été ainsi édifiés sur les compétences et ressources transférés dans le cadre de décentralisation, la notion de vision chez le maire, l’art d’être chef ou leader dans le contexte de la décentralisation et la dimension psychologique du maire leader. Des exposés suivis à chaque fois de séances de débriefing et d’échanges assez nourris et constructifs. L’ouverture et la clôture des travaux de cet atelier étaient présidées par le secrétaire général des services du gouverneur du Nord, Julien Doumba.
A travers ces sessions de renforcement des capacités des maires des communes cibles du PRESEC, l’on assure la pérennité de ce projet. Ainsi, les acteurs des techniques auront des outils qui leur permettront d’asseoir une gouvernance locale ainsi qu’une politique locale de développement des ressources en eau, des services d’assainissement et de santé nutritionnelle qui répondent aux besoins des populations.
Le Projet de renforcement de la résilience des populations des régions septentrionales du Cameroun (PRESEC) est mise en œuvre le consortium d’ONG constitué de SNV, CADEPI et APROSPEN, sous financement de l’Union Européenne pour une durée de trois ans. L’objectif de ce projet est de renforcer la résilience des populations vulnérables à l’insécurité nutritionnelle dans le septentrion camerounais, tout en contribuant à la cohésion sociale. Les activités menées touchent directement 11 000 ménages, soit plus de 81 000 personnes réparties entre 110 villages des 11 communes ciblées.