Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun/Lekié: Un Fonds de solidarité contre le Covid-19


Alwihda Info | Par - 25 Mars 2020

A l’initiative du ministre Henri Eyebe Ayissi, le département situé au nord de Yaoundé, l’un des épicentres du coronavirus au Cameroun, a lancé un Fonds de solidarité citoyenne contre la pandémie, pour l’organisation des campagnes communales de sensibilisation et de distribution des savons et autres matériels d'hygiène.


Cette action citoyenne est en droite ligne de l’appel lancé par le président Paul Biya, pour barrer la voie à la propagation du coronavirus : « Ensemble, avec civisme et responsabilité ».
Cette action citoyenne est en droite ligne de l’appel lancé par le président Paul Biya, pour barrer la voie à la propagation du coronavirus : « Ensemble, avec civisme et responsabilité ».
Monatélé, chef-lieu du département de la Lekié, en cette journée du 24 mars 2020 couverte d’un gros nuage de douleur, accueille en son Centre touristique, sur les berges de la Sanaga, une réunion en toute sobriété, dans une atmosphère lourde. Alors que le Cameroun vient de perdre, des suites du coronavirus à Paris, l’une de ses plus grandes fiertés, en l’occurrence Manu Dibango, toutes les sensibilités sont sur le pied de guerre pour contrer la propagation de cette pandémie.
C’est ainsi qu’en ce jour anniversaire du RDPC, dans le but de faciliter le respect des règles d’hygiène l’on procède, à l’initiative du président du Comité départemental de mobilisation des élites et forces vives de la Lekié, Henri Eyebe Ayissi et par ailleurs ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières, au lancement d’un « Fonds spécial-Lekié de solidarité citoyenne anti-coronavirus ». Avec une dotation initiale de 10 millions de FCFA, ce Fonds va permettre l’organisation des campagnes communales de sensibilisation et de distribution des savons à travers une « Opération 1 ménage- 1 savon ».
Cette action citoyenne survient à la suite de l’appel solennel à la Nation lancé par le président Paul Biya, pour barrer la voie à la propagation du coronavirus (« ensemble, avec civisme et responsabilité »), et en droite ligne des directives du Premier ministre Joseph Dion Ngute, ainsi des directives pratiques données par le ministre de la Santé publique, en prolongement de celles de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).
En présence des autorités administratives et traditionnelles (avec à leur tête, le Pr Guy Tsala Ndzomo) et des élites, les neuf maires du département (Obala, Elig-Mfomo, Sa’a, Ebebda, Batchenga, Monatélé, Evodoula, Okola et Lobo), et le médecin chef de l’hôpital de district de Monatélé, le Dr Belinga Etogo Daniel, ont reçu chacun une somme d’un million de FCFA, pour mettre les populations à l’abri. Comme l’a si bien souligné le ministre Henri Eyebe Ayissi, la Lekié a fait le choix de la dynamique de rassemblement autour de la date du 24 mars pour mobiliser les esprits face à l’urgence sanitaire du moment. Bien plus, il s’agit de répondre à l’appel du président de la République à travers des actions collectives tendant à accompagner les populations. L’initiative vise donc à promouvoir une solidarité agissante et une responsabilisation des élites dans leurs terroirs respectifs.
Les campagnes locales de sensibilisation, à travers la distribution des savons et autres matériels d’hygiène, seront conduites en liaison avec les chefs de villages. Un compte bancaire dédié à ce Fonds spécial a été ouvert au niveau des Caisses d’Epargne Populaire et d’Investissement (CEPI) pour les contributions volontaires au profit des populations de la Lekié. Il est également prévu la mise à disposition des savons ou autres matériels d’hygiène aux maires des communes du département.