Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun/Ndé : Théophile Kwendjeu sous les feux des projecteurs


Alwihda Info | Par - 22 Décembre 2018 modifié le 22 Décembre 2018 - 21:32

Depuis quelques semaines, cet homme qui veut certainement se lancer dans l’arène politique est magnifié dans certains médias qui le présentent comme étant l’homme providentiel dans le département du Ndé (région de l’Ouest), un département au riche potentiel politique.


Cameroun/Ndé : Théophile Kwendjeu sous les feux des projecteurs
Dans la presse camerounaise, il fait l’objet de plusieurs traitements ; d’un côté, on magnifie ses multiples œuvres sociales, tandis que de l’autre, il est considéré comme un « imposteur » en mal de publicité. C’est ainsi que selon le journal Sud Info Plus paru ce 21 décembre 2018, Théophile Kwendjeu est « ce parfait anonyme qui a atterri subitement dans l’espace public il y a quelque temps seulement, comme un cheveu dans la soupe… ».
En réalité, poursuit le journal, « Théophile Kwendjeu, inconnu de tous les milieux visibles et invisibles du pouvoir dans le Ndé, ne justifierait d’aucune profession fixe identifiée et identifiable. Que ce soit dans son Ndé natal, au Cameroun, où même à l’étranger... C’est donc à s’interroger légitimement sur l’origine des fonds et des financements de ce dernier, qui se fait passer aujourd’hui pour un richissime homme d’affaires de la région de l’Ouest. » Même, « dans les notabilités traditionnelles, pour ne pas parler des réunions des puissantes élites du Ndé à Yaoundé et Douala, il reste et demeure un parfait inconnu. Personne n’arrive à vous parler réellement de ce Théophile Kwendjeu, qu’il découvre eux-mêmes aussi dans les médias ».
Pour sa part, dans une interview accordée au journal Le Soir également du 21 décembre 2019, l’homme qui est désormais sur les feux des projecteurs appelle à une mobilisation autour du président Paul Biya. « Faisons-le dans un élan de patriotisme pour que les grandes opportunités de ce septennat se saisissent et ne manquent pas. Pour que le peuple camerounais tout en entier en soit le grand bénéficiaire des retombées positives subséquentes », note-t-il.
Dans les colonnes de ce trihebdomadaire, Théophile Kwendjeu est présenté comme un homme d’expérience non sans faire mention de son titre de noblesse obtenue de la chefferie de Mantem II (région du Littoral). Cette distinction est un « retour de l’ascenseur au vu de ses bons et loyaux services rendus avec amour et désintérêt à la communauté des fils et filles de Mantem II à Manjo ». Dans ces actions sociales, il y aurait entre autres, des dons aux orphelins, des aides aux établissements scolaires et formations aux jeunes, le financement des micro-projets. Cela étant, l’opinion « s’interroge sur son profil de philanthrope de circonstance, encore moins sur la traçabilité juridique de sa présumée surface financière », peut-on lire dans Sud Infos Plus. Mais selon certaines indications, Théophile Kwendjeu serait administrateur d’entreprises.