Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun : Paul Atanga Nji à la reconquête du Grand-Nord


Alwihda Info | Par - 1 Décembre 2020

Sur hautes instructions du chef de l’Etat Paul Biya, et en prélude à l’élection des conseillers régionaux du 6 décembre 2020, le ministre de l’Administration territoriale a tenu une série de réunions avec les forces de sécurité et les forces vives des régions de l’Extrême-Nord, du Nord et de l’Adamaoua.


Cameroun : Paul Atanga Nji à la reconquête du Grand-Nord
Après Maroua et Garoua, c’était le tour de Ngaoundéré d’accueillir dans la salle de conférence des services du gouverneur de l’Adamaoua, une importante réunion de sécurité, entre le ministre de l'Administration territoriale, Paul Atanga Nji et les forces de sécurité et de maintien de l’ordre. Ces concertations qui se passent dans un contexte sécuritaire et sanitaire particulier, sont une recommandation du président Paul Biya, chef des forces armées, ceci en prélude aux premières élections régionales qui auront lieu au Cameroun le 6 décembre 2020.

A Ngaoundéré, il s’est agi pour le ministre Paul Atanga Nji, le 1er décembre dernier, de procéder à l’évaluation de la situation sécuritaire de la région de l’Adamaoua et d’évaluer la préparation du scrutin faite jusque-là par ELECAM, l'organe indépendant chargé de l’organisation des élections au Cameroun. Le ministre de l’Administration territoriale a également sensibilisé les conducteurs de moto et leurs syndicats, sur leurs droits, devoirs et obligations. Avant la réunion, le Minat et le gouverneur de l'Adamaoua ont évalué certains projets de développement en cours de réalisation dans cette région. Bien avant cela, toujours sur très hautes instructions du chef de l'État Paul Biya, une délégation interministérielle composée du ministre de l'Administration Territoriale Paul Atanga Nji et du ministre des Travaux publics, Nganou Djoumessi s'est rendue dans le chef-lieu de la région du l'Extrême-Nord le 28 novembre dernier. C'était la seconde visite du genre. En effet, il y a quelques semaines, il a été question de s'enquérir de l'évolution des travaux sur le Pont Palar, un délai de 45 jours ayant été donné pour la livraison desdits travaux. Après avoir apprécié le niveau de travail accompli jusqu'à présent, les deux ministres ont appelé les entrepreneurs à accélérer le travail et à fournir un pont alternatif.

A la suite de cela, une réunion de sécurité s'est également tenue dans la salle de conférence des services du gouverneur de l'Extrême-Nord, avec pour grandes lignes, la sensibilisation des acteurs du secteur névralgique des moto-taximen et l'avancement des projets déjà entrepris. A l’occasion, les autorités administratives ont reçu les félicitations du chef de l'État. En définitive, la grande information que l’on peut retenir de la visite du ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji dans le Septentrion du Cameroun, est cette importante déclaration de soutien politique des populations des régions de l'Extrême-Nord, du Nord et de l'Adamaoua, à l’endroit du président de la République du Cameroun.

Il s’agit, ni plus ni moins, pour les populations de cette partie du pays, de se désolidariser du « Mouvement 10 millions de Nordistes », qui s’est remarqué ces dernières semaines, par des prises de position de nature à mettre en mal la cohésion nationale et le vivre-ensemble.