Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun : Paul Biya vole au secours des réfugiés centrafricains de la région de l’Est


Alwihda Info | Par - 11 Juin 2021

Au moins 3 250 d'entre eux, et une centaine de familles d'accueil, ont déjà reçu des dons des mains du ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji.


C’est un autre beau geste du président camerounais. En effet, à travers le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, en visite de travail dans la région de l’Est, du 9 au 12 juin 2021, Paul Biya a envoyé une aide humanitaire aux réfugiés de la République centrafricaine vivant dans cette partie du pays. Ainsi, la distribution des effets a eu pour première étape, ce 10 juin, la ville frontalière de Garoua-Boulai. A cette occasion, plus de 3250 réfugiés en provenance de RCA et représentant 1200 familles des camps de l’arrondissement de Garoua-Boulai dans le département du Lom et Djerem, et de l’arrondissement de Kentzou, dans le département de la Kadey ont bénéficié ainsi de la magnanimité du président Paul Biya qui a dépêché dans la région de l’Est, des produits contenus dans 27 camions.

La particularité de cette aide humanitaire, est qu'elle sera étendue aux familles et communautés religieuses qui accueillent les réfugiés. Les produits distribués sont constitués d'huile végétale, de savon, de cartons de sardine, de sacs de riz, des couvertures et des matelas. Le ministre de l'Administration territoriale a exprimé sa gratitude aux partenaires qui prennent soin des réfugiés au quotidien. A l’endroit des réfugiés, le ministre Paul Atanga Nji demande de respecter les lois du pays qui les accueille. Il leur a par ailleurs assuré que lorsque les choses reviendront à la normale, ils seront accompagnés à la maison. Paul Atanga Nji était accompagné par le gouverneur de la région de l'Est, Grégoire Mvongo, des autorités administratives, traditionnelles, locales, sécuritaires, ainsi que des autorités religieuses de la région.

Véritable terre d'accueil
« La principale difficulté à laquelle nous faisons face est celle du financement pour une réponse appropriée. Nous avons aussi des problèmes d'abris pour accueillir ces personnes. Il y a enfin l'accès aux services sociaux de base. Heureusement, nous avons des actions comme celles qui sont faites régulièrement par le président Paul Biya, que nous remercions sincèrement », a déclaré César Mbav Tshilombo, adjoint au représentant pays du HCR.
Pour Mohamadou Awalou, président de la communauté des réfugiés centrafricains, « c’est un geste qui nous va droit au cœur. Le Cameroun est une véritable terre d'accueil, non seulement pour les Centrafricains, mais également pour les Africains en détresse. Nous sommes d'autant plus heureux de ce geste que nous constatons que le Cameroun, à travers son président de la République, ne cesse d'agir en faveur des réfugiés, alors que le pays connaît ses propres problèmes. »

Il faut rappeler que ces réfugiés fuient l'insécurité dans leur pays, orchestrée par des gangs armés et une crise politique née en RCA après l’élection présidentielle de 2020. A ce jour, la région de l'Est accueille environ 180 000 réfugiés, le plus grand camp étant celui de Gado-Badzere, dans l’arrondissement de Garoua-Boulai, qui accueille environ 30 000 réfugiés, suivi de près par l’arrondissement de Kentzou, avec deux camps de réfugiés à Lolo et Mbele.