Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun : l’ambassadeur des États-Unis visite l'hôpital Laquintinie de Douala


Alwihda Info | Par - 12 Avril 2022

Depuis quelques années, les États-Unis soutiennent le Cameroun dans le renforcement de ses systèmes de santé et dans l’amélioration de ses résultats en matière de santé.


Dans le but de souligner l'aide du gouvernement américain en matière de santé au Cameroun, l’ambassadeur Christopher J. Lamora a visité l’hôpital Laquintinie de Douala, le 12 avril 2022, en compagnie de la directrice – pays du Centre américain pour le Contrôle et la Prévention des Maladies (CDC), Dr Emily Kainne Dokubo.

En partenariat avec le ministère camerounais de la Santé publique, le CDC fournit des soins et des services de prise en charge par l’intermédiaire des partenaires de mise en œuvre dans 308 formations sanitaires réparties dans les 10 régions du pays. Par le biais du financement du Plan Présidentiel d’Aide d’Urgence à la Lutte contre le SIDA (PEPFAR) des États-Unis, le CDC soutient les services cliniques et de laboratoires de l’hôpital Laquintinie depuis 2009.

Au cours des trois dernières années, le CDC a investi plus de 588 millions de FCFA, pour renforcer les services de prévention, de soins et de traitement pour toutes les personnes vivant avec le VIH, y compris les enfants, les adolescents, les adultes et les populations clés et vulnérables de l’hôpital. L’hôpital Laquintinie a récemment célébré son 90ème anniversaire et sert maintenant d’hôpital de référence dans la région du Littoral.

Sous la direction du Pr Noel Essomba, l’hôpital compte environ 910 lits gérés par plus de 1300 employés, dont 46 médecins généralistes et 113 spécialistes, et reçoit plus de 80 000 patients pour des consultations chaque année. Créé en 1988, le Centre Agrée de Traitement sert de modèle pour la décentralisation du traitement antirétroviral au Cameroun. Environ 5 400 personnes vivant avec le VIH reçoivent un traitement grâce au soutien de CDC/PEPFAR.

Par l’intermédiaire du PEPFAR, l’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID) soutient également un continuum de soins pour les populations clés et prioritaires, les orphelins et les enfants vulnérables. Elle finance également l’achat et la livraison des antirétroviraux, des réactifs et fournitures de laboratoire pour le VIH. En outre, l'USAID soutient le suivi mené par la communauté pour garantir la conformité de l'hôpital à la politique gouvernementale visant à éliminer les frais liés au VIH dans les points de prestation de services.

Rénové grâce au soutien du gouvernement américain, le laboratoire de l’hôpital de Laquintinie sert de laboratoire de référence pour le choléra, le diagnostic précoce du VIH chez les enfants nés de mères séropositives, la charge virale en VIH et le dépistage du Covid-19. Le CDC fournit également une assistance technique et financière au ministère de la Santé publique pour renforcer la capacité de prise en charge des cas de choléra, la riposte et la surveillance du choléra, y compris la prévention et le contrôle de toute autre infection.

L’USAID appuie la formation en prévention et contrôle des infections, la revitalisation des comités thérapeutiques des médicaments et assure l’approvisionnement en équipements et en fournitures de laboratoire. Les États-Unis s’engagent à soutenir le Cameroun dans le renforcement de ses systèmes de santé et dans l’amélioration de ses résultats en matière de santé.