Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun : les adieux de l’ambassadeur de Tunisie au ministre des Domaines


Alwihda Info | Par - 24 Juillet 2020

Au cours de l’audience accordée par le ministre Henri Eyebe Ayissi à l'ambassadeur de Tunisie Jalel Snoussi, arrivé en fin de séjour, une volonté a été réaffirmée sur les enjeux de la maitrise foncière et de la gestion efficace de l’acquisition des terres pour les investissements publics.


Le ministre camerounais des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières, Henri Eyebe Ayissi (à gauche) et l’ambassadeur sortant de Tunisie au Cameroun, Jalel Snoussi (à droite).
Le ministre camerounais des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières, Henri Eyebe Ayissi (à gauche) et l’ambassadeur sortant de Tunisie au Cameroun, Jalel Snoussi (à droite).
Dans le cadre de sa tournée de fin de séjour au Cameroun, auprès de certaines personnalités nationales, l’ambassadeur de Tunisie au Cameroun, Jalel Snoussi a été reçu le 22 juillet dernier par le ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières, Henri Eyebe Ayissi. Cette audience, qui entre dans le cadre de la courtoisie diplomatique, a permis de passer en revue l’état de la coopération entre les deux pays, de manière générale et celle du sous-secteur foncier en particulier.
La coopération entre le Cameroun et la Tunisie est essentiellement bilatérale et multilatérale et remonte au lendemain de l’accession des deux Etats à l’indépendance. Depuis lors, des contacts entre les deux pays sont imprimés d’un dynamisme au sommet. Au plan bilatéral, cette coopération est essentiellement politique, économique, commerciale et culturelle. Sur le plan économique, le constat reste mitigé car le potentiel commercial demeure sous-exploitée et gagnerait de ce fait à être mieux valorisé. Même si les échanges commerciaux ont certes enregistré un net progrès ces dernières années, ils restent en deçà du potentiel existant entre les deux pays.
Dans le cadre du sous-secteur foncier, le Cameroun et la Tunisie ont signé en marge de la 10ème Commission mixte tenue en Tunisie les 23 et 24 mars 2016, deux accords de coopération technique : l’accord de coopération technique en matière foncière et l’accord de coopération technique dans le domaine du cadastre. Il faut également souligner la visite officielle du ministre tunisien de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire au Cameroun en décembre 2019. Au cours de celle-ci, une volonté a été réaffirmée dans le cadre des échanges avec la délégation tunisienne, sur les enjeux de la maitrise foncière et de la gestion efficace de l’acquisition des terres pour les investissements publics.
Au-delà des deux accords de coopération en matière foncière et cadastrale, la Tunisie est un partenaire important avec lequel le Cameroun peut tirer profit de sa coopération technique. On peut citer entre autres, les domaines à l’instar de l’agriculture, l’agro-industrie, les énergies renouvelables, le Tic, l’industrie, l’énergie et l’eau, le BTP, la santé, l’industrie pharmaceutique et le tourisme. Ainsi, au cours de leurs entretiens, les deux personnalités ont évoqué la prochaine grande commission mixte Cameroun-Tunisie et les opportunités qu’elle pourrait apporter au profit des deux pays.
Au terme de l’audience, le ministre Henri Eyebe Ayissi a félicité l’ambassadeur sortant de Tunisie au Cameroun, pour l’élection de son pays pour l’organisation de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD VIII) prévue à Tunis en 2022. Il faut rappeler que la Tunisie est le deuxième pays africain, après le Kenya, à abriter ces importantes assises.