Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun : victoire du Sénégal à la CAN, l'émotion dans les quartiers de Yaoundé


Alwihda Info | Par Daouda Pierre KOUOTOU NGATTI DAOUDA PIERRE - 7 Février 2022

Les supporters sénégalais de Yaoundé sont émus ce 6 février au stade d'Olembé dans l’arrondissement de Yaoundé 1er, département du Mfoundi, région du Centre.


© DR
© DR
Après deux finales manquées, notamment celles de 2002 au Mali face aux lions indomptables du Cameroun et celle de 2019 en Égypte contre Les Fennecs d’Algérie, les supporters des lions de la Téranga sont fiers de leur sélection. C’est du moins l’ultime réaction de la plupart des Sénégalais dans les gradins du stade.

Fadi, camarade boutiquier au quartier Wada de Yaoundé exulte. "Je suis venu au stade pour supporter mon pays et je ne regrette pas ma présence aujourd’hui. Décidément, Dieu était de notre côté", déclare-t-il.

Tout proche de lui se trouve Sangaré Sow ,son confrère à peine la trentaine sonnée, en provenance de Dakar. "Ça fait plusieurs décennies que nous sommes à la recherche de ce trophée et je pense que c’est une réalité aujourd’hui. C’est une fierté et nous disons merci au collectif des joueurs et au staff technique qui ont tout fait pour que se sacre continental rentre au pays", affirme-t-il.

Pour certains, il y avait déjà de la panique avec le penalty manqué de la vedette de l’équipe Sadio Mané au début de la rencontre. "Quand Mané a manqué son tir, j’étais sûr que l'histoire de 2019 est loin d’être terminée. Mais il a fallu attendre jusqu’à cette séance de tirs au but pour se hisser sur la scène continentale en tant que champion d’Afrique une première fois", confie Moussa Diallo, chauffeur à l’ambassade du Sénégal au Cameroun.

Pour d’autres ,il faut d’abord commencer par remercier le pays organisateur qui est une grande nation de football et un des rares pays hospitalier du continent. "Je suis au Cameroun depuis 10 ans aujourd’hui, sans papiers et je n’ai jamais eu un problème avec qui que se soit dans ce pays. La preuve, le public Camerounaise a répondu présent en soutenant mon pays contre les pharaons. Pour notre victoire, on le doit aux camerounais et je suis vraiment content", avoue Abdoulaye Sako, cordonnier.

Les joueurs sont contents car c’est un sentiment inédit, selon les déclarations de l’un des cadres de la sélection, capitaine Koulibali au micro de nos confrères de Canal+1. "Je suis ravi de cette victoire car lors de la coupe d’Afrique en Égypte 2019, j’étais l’un des retardataires et je n’avais pas eu de temps de jeu pour pouvoir m’exprimer". Même son de cloche pour son coéquipier Mendy Édouard, l’un des meilleurs portier et meilleur gardien de cette 33e édition. "Nous avons gagné grâce aux efforts de tout le groupe et j’ai tout donné pour au moins arrêter un penalty car les gars avaient beaucoup donné", affirme-t-il.

Pour l’heure, dans les quartiers de la ville de Yaoundé, c’est la joie partout où réside la communauté sénégalaise. Beaucoup de sont donnés rendez-vous à l’aéroport Nsymalen de Yaoundé pour aller dire aurevoir aux lions qui ont véritablement mouillé le maillot comme des guerriers. "Demain c’est le rendez-vous pris avec l’équipe pour magnifier notre soutien à nos frères", martèle Alida, vendeuse à la briqueterie.

Le sacre sénégalais en terre camerounaise était prévisible au regard de la composante de l'équipe avec de jeunes joueurs dont l’âge varie de 20 à 32 ans. Le sélectionneur Aliou Cissé est tout à fait d’accord du résultat de ses joueurs. "Mon souhait était de donner un trophée à mon pays et je l’ai fait. En tant que joueur, je n’ai pas eu la chance de l’avoir et aujourd’hui nous en sommes fiers. Nous entrons dès lors dans l’histoire", indique-t-il au micro de la C2 Foot.