Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
LITTERATURE

Centenaire de l’Armistice : dédicace du livre «Le Congo dans la première guerre mondiale 1914-1918 »


Alwihda Info | Par Bertrand Aristide Elenga - 12 Novembre 2018

Des Congolais de Brazzaville ont été enrôlés comme combattants et porteurs par l’armée française pendant la première guerre mondiale. C’est un congolais qui le révèle dans un livre publié aux éditions « Les Manguiers », sous un titre évocateur : « Le Congo dans la première guerre mondiale 1914-1918 ». L’auteur du livre, Léon Mbemba l’a dédicacé ce lundi, 12 novembre 2018 aux Invalides à Paris, en présence du Président de la République Denis Sassou-N’Guesso.


Denis Sassou N'Guesso (1er rang au milieu) à la cérémonie de dédicace.
Denis Sassou N'Guesso (1er rang au milieu) à la cérémonie de dédicace.
On n’en parle pas souvent. Pourtant, les Congolais ont pris part à la première guerre mondiale de 1914 à 1918. A l’occasion de la commémoration du centenaire de l’Armistice qui marqua la fin de ce premier conflit mondial qui endeuilla tous les continents, le congolais Léon Mbemba, professeur à l’Université Marien Ngouabi de Brazzaville a voulu, à travers son livre, rendre un hommage mérité au courage des combattants et porteurs congolais que l’armée française a enrôlé pendant cette guerre.

L’auteur circonscrit son étude sur le village de Mbirou, aux confins du Moyen-Congo et du Cameroun allemand. Pour Léon Mbemba, la bataille de Mbirou, bien qu’oubliée pendant des décennies, a constitué un tournant décisif dans cette guerre parce qu’« elle marqua pourtant l’entrée tragique et héroïque des peuples africains dans un conflit européen qui ne les concernait que par le fait de la colonisation. »

Véritable source d’inspiration, cet ouvrage redonne aux Congolais la place qui leur revient dans l’histoire de la grande guerre, en reconstituant avec précision « cet épisode méconnu et ses répercussions dramatiques en Afrique Equatoriale Française (AEF) pendant et après le conflit. »

Au moment où l’on commémore le centenaire de l’Armistice, l’ouvrage de Léon Mbemba se joint à la France pour rendre également hommage aux héros de la « force noire » pour leur contribution à l’effort d’une guerre qui n’a finalement, d’autre couleur que celle du sang. C’est dire que cette commémoration est aussi l’occasion de reconnaître le droit de souvenir des Congolais qui ont versé le leur sang pour la France.

A noter que Léon Mbemba est docteur en Histoire d’Afrique Noire, en Sciences de l’Information. Il est Maître Assistant CAMES à l’Université Marien Ngouabi de Brazzaville. Il est l’auteur de plusieurs publications, notamment « Rapports Presse et Pouvoir Politique au Congo Brazzaville 1960-2010 », parus aux éditions l’Harmattan en 2011.