Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ANALYSE

Centrafrique : Des chefs criminels Anti-Balaka élus députés de la République


Alwihda Info | Par Gilles Deleuze - 18 Août 2016 modifié le 18 Août 2016 - 20:54


Gilles Deleuze

Bangui (LNC) – Les processus Désarmement, démobilisation et réintégration (DDR), inventions de l'ONU en passant, n'ont jamais nulle part démontré leur efficacité. Pas plus en Centrafrique qu'ailleurs, car cela consiste tout simplement à accorder l'impunité à des criminels sur le dos de leurs victimes.

Par ailleurs, ce sont des pratiques d'une grande perversité, comme n'étant régies que par la pression des armes et par l'intimidation. Un chef de guerre coupable de meurtres de centaines voire de milliers de personnes, étonnamment se trouve en position de force pour négocier sa "normalisation" et son impunité.

Dans tout cela, l'impunité donc est la clé de toutes espèces de négociation. Quant aux victimes, il est bien évident que leurs sorts passent en pertes et profits. Justice ne leur sera jamais rendue, au nom d'une soit disant paix civile retrouvée.

A partir de là, tout gouvernement qui s'engouffre dans ce piège, s’affaiblit.

Faustin Touadera, aka "la tortue", aka "Mr 5%" espèrant assoir son pouvoir illégitime, comme issu d'élections truquées, compte se légitimer par le jeu du DDR afin de ramener la paix au pays.

Or, le DDR en Centrafrique n'est pas une innovation. Cela n'a jamais fonctionné, ni sous Bozizé, ni sous ses prédécesseurs.

PIEGE A CONS

Alfred Yekatom dit "Rambo", chef criminel Anti-Balaka dont les mains sont souillées du sang de centaines de musulmans centrafricains, actuellement est député de la nouvelle assemblée nationale centrafricaine !

Et avec lui, une dizaine d'autres tous aussi coupables de crimes contre l'humanité.

De l'autre côté, les chefs Séléka se pavanent en province, fort du contrôle de près de 50% du territoire national. Ménagés par les forces de l'ONU, la MINUSCA en RCA, ils sont libres d'agir comme bon leur semble.

Est-ce sur de telles bases que Faustin Touadera et la MINUSCA pensent instaurer le DDR ? C'est une plaisanterie !

Août 2016 LAMINE MEDIA