Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

Centrafrique : Indicateurs de performance du gouvernement


Alwihda Info | Par Martial Souke - 24 Août 2014 modifié le 24 Août 2014 - 20:35



CONTROLE DE LA PERIODE DE TRANSITION
Cette feuille de route est établie pour suivre les actions du gouvernement de Mahamat Kamoun. Elle devrait déboucher sur l’organisation d’une élection libre et transparente. Elle nécessite une stabilité politique gage de confiance vis-à-vis des investisseurs et condition sine qua none pour le développement de la Centrafrique. Toute action de déstabilisation sera considérée comme une atteinte à la vie des centrafricains. Privilégions la force de la raison et non la raison de la force car le peuple centrafricain a beaucoup souffert. L’idée de vérité, de la justice et du bien-être commande cette feuille de route

Indicateurs de performance du gouvernement Mahamat Kamoun

Le rétablissement de la sécurité sur l’intégrité territoriale national DANS 3 MOIS.
L’instauration d’un Etat de droit DANS 3 MOIS
Le retour d’un climat de paix social dans le pays DANS 6 MOIS
La relance économique DANS 6 MOIS
Le rétablissement d’un Etat démocratique par l’organisation des élections DANS 2 ANS
Rétablir le bon fonctionnement des institutions sur l’ensemble du territoire DANS 2 ANS
La lutte contre la corruption, le népotisme, l’exclusion et l’impunité DANS 6 MOIS
Retour des déplacés et réfugiés DANS 5 MOIS
L’organisation d’une conférence internationale pour la paix, DANS 18 MOIS

Créer un haut conseil de la sécurité, indépendante qui aura pour mission de libérer les zones sous contrôle des groupes armés en entamant le dialogue puis la force s’il la faudra. Ce haut conseil travaillera en partenariat avec les forces onusiennes, aura pour mission entre autre de préparer notre armée rapidement à prendre la relève une fois que la mission des nations unies sera terminée.

Créer un haut conseil de la justice pour prendra toutes les dispositions idoines pour prévenir et punir toute violation des droits de l’homme. Cet organe sera en charge de récolter toutes les plaintes venant de la population et de juger tous les criminels. Il faudra donc lutter contre l’impunité et poursuivre devant les juridictions compétentes nationales et internationales les auteurs de tous les actes de violation des droits humains et en particulier les violences faites aux femmes.

Créer le haut conseil économique et social qui doit définir une stratégie de relance économique, par le lancement de grands travaux et une politique incitative envers les entrepreneurs. Ce conseil sera en charge de gérer les obligions émises par l’Etat centrafricains pour soutenir son économie. Elle aura pour mission de contrôler les sociétés d’Etat et mènera la lutte contre la corruption.

Créer la commission chargé d’organiser les élections qui doit garantir la neutralité du processus électoral.
Si au bout de 6 MOIS, Monsieur Mahamat Kamoun ne réalise pas 30% des objectifs attendus, nous demanderons sa démission.

Martial SOUKE
Membre du mouvement Sangotkinktank http://sangothinktank.com/nous-contacter/ :
sangothinktank@gmail.com



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Décembre 2017 - 23:59 Voilà pourquoi les États-Unis soutiennent Israël