Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ANALYSE

Centrafrique : Le pays a touché le fond mais la paix doit s'imposer


Alwihda Info | Par Bruno-Serge PIOZZA - 2 Mai 2014


Notre pays a finalement touché le fond. ARRÊTEZ ! LE SANG A TROP COULE . Cette situation qui perdure n'est pas dans l'intérêt de personnes et encore moins des deux communautés. C’est vrai qu’il y a eu des dégâts et de la barbarie des deux côtés anti balaka associés aveuglement à des chrétiens et des musulmans centrafricains associés aussi par mauvaise foi aux selekas. Il y a des compatriotes Musulmans Centrafricains et ce sont des vrais Musulmans croyants et pratiquants et aussi des compatriotes Chrétiens mais des vrais chrétiens croyants et pratiquants dommage que cette situation a dû transformer la mentalité. La violence n’est pas une solution car la violence appelle la violence et la haine appelle la haine. Ce conflit n’est pas confessionnelle donc arrêtez nous s’entretuer. La réconciliation n’est pas pour demain mais on peut quand même faire la paix et c’est très important car Dieu nous a appris que ce soit dans le coran où dans la bible l'amour du prochain et le Pardon. Il nous a demandé de nous aimer comme lui même Dieu nous a aimé afin qu'il sacrifie son fils unique pour nous sauver et aussi pour que nous croyions en lui.

Notre combat est contre les mercenaires tchadiens et soudanais qui sont venus mettre le feu entre les musulmans centrafricains et les chrétiens centrafricains. Ces sélékas ne sont pas des musulmans et ces anti balaka ne sont pas des chrétiens car un vrai musulman où chrétien ne tue pas , ne viole pas, n'égorge pas , et ne pille pas les biens d'autrui donc toutes personnes qui soutiennent les séléka ne sont pas des vrais musulmans et il en est de même pour les anti balaka. Les musulmans et les chrétiens vivaient en symbiose et harmonie avant l'arrivé de ces mercenaires. Comme ces mercenaires commencent à repartir dans leur pays d'origine et aussi comme la situation tant maintenant à s’éclaircir, Il n'est plus question de détester où vilipender nos frères musulmans où anti balaka. Nous voulons seulement la paix, la sécurité et la réconciliation pour enfin musulmans et chrétiens vivent de nouveau ensemble. Les verbes suivants: donner, aimer , oublier et pardonner sont les plus beaux verbes de la langue françaises. C'est ainsi que Dieu lui même nous a dit:

-Si vous ne donnez pas par amour alors ne donnez rien car c'est en donnant qu'on reçoit.
-Il faut aimer son prochain car lui même a le cœur remplis de haine
-Il faut oublier pour pouvoir avancer et vivre de nouveau ensemble
-C'est en pardonnant ton prochain que toi même tu seras pardonné.

La Centrafrique n'a jamais connu une telle situation sur cette photo. Agissons ensemble pour le bien de notre pays meurtri et surtout pour notre avenir car le sang a trop coulé et chaque famille centrafricaine a perdu de près où de loin un membre de sa famille. Qu' en pensez-vous de cette photo?

Le 2 Avril 2014
PAR Bruno-Serge PIOZZA



1.Posté par camerounais le 03/05/2014 13:49 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
un jeune homme de moins de trente ans d'age, de père centrafricain et de mère camerounaise a perdu toutes les maisons de son défunt papa à nola au sud de la RCA plus 200 boeufs de 3 et 4 ans d'age (le tout volé par les anti-balakas). Il vient juste d'arriver au cameroun tout nu comme un ver de terre parce que musulman. Félicitations anti-balakas.

2.Posté par camerounais le 03/05/2014 13:49 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
un jeune homme de moins de trente ans d''age, de père centrafricain et de mère camerounaise a perdu toutes les maisons de son défunt papa à nola au sud de la RCA plus 200 boeufs de 3 et 4 ans d''age (le tout volé par les anti-balakas). Il vient juste d''arriver au cameroun tout nu comme un ver de terre parce que musulman. Félicitations anti-balakas.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.