Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Commémoration des 60 ans de la République : les congolais appelés à travailler davantage pour juguler la crise


Alwihda Info | Par Olive Jonala - 28 Novembre 2018 modifié le 28 Novembre 2018 - 07:03

Les Congolais fêtent ce 28 novembre 2018 le 60 ème anniversaire de la proclamation de la République. Une célébration qui est à sa 8ème édition et qui met un accent particulier sur le travail et l’effort soutenus, afin de bâtir une République forte, unie et solidaire


Pose de la première pierre du Centre d'excellence d'Oyo en 2018 (Photo d'archives)
Pose de la première pierre du Centre d'excellence d'Oyo en 2018 (Photo d'archives)
La 8ème édition de la célébration de la journée de la République qui coïncide avec les 60 ans de la proclamation de la République est célébrée sous le signe du travail, à travers le thème central suivant : « Dans le travail et l’effort soutenus, bâtissons une République forte, unie et solidaire ».

La célébration de la journée de la République est marquée cette année par un contexte de crise, quand bien même les signaux positifs se font faiblement ressentir. C’est sans doute ce contexte de crise qui a justifié que les autorités congolaises aient choisi pour la deuxième année consécutive, de mettre l’accent sur le travail et l’effort soutenus. Il s’agit indéniablement d’encourager les Congolais à travailler davantage pour sortir le pays de la crise qu’il traverse, le travail étant une vertu comme aime à le répéter le président de la République, Denis Sassou-N’Guesso.

En effet, il est essentiel que chaque congolais prenne conscience de la nécessité de travailler avec ardeur dans l’unité de la République qui reste Une et indivisible, comme le stipule l’article premier de la constitution du 25 octobre 2018 : « La République du Congo est un État de droit, souverain, unitaire et indivisible, décentralisé, laïc et démocratique ». La souveraineté de la République est exercée par le peuple, à travers ses représentants ou par le biais du référendum.

Il convient de relever que la République est le régime politique que les Congolais n’ont jamais contesté, depuis 1958 et, malgré les différentes crises que le Congo a traversées. C’est ainsi que la tendance à la division des Congolais en ghettos ethniques prônée par certains Congolais basés à l’étranger ne méritent que rejet

La célébration de la proclamation de la République devrait donner, chaque année, à tous les congolais l'occasion de prendre conscience de la nécessaire force de la République qui vient de l’unité de ses fils. Car, l’union fait la force, selon l’adage.