Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

Commerce : un renforcement de la collaboration entre pays africains et arabes


Alwihda Info | Par AMA - 14 Décembre 2018 modifié le 14 Décembre 2018 - 09:58

La Société Islamique Internationale de Financement du Commerce (ITFC) renforce la collaboration commerciale entre les pays arabes et africains dans le domaine de l'industrie pharmaceutique, et signe avec l'Office de Développement des Exportations en Egypte un mémorandum d'entente visant à soutenir la coopération dans le domaine du développement du commerce.


Le CAIRE, Egypt - La Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC) a organisé au Caire la deuxième réunion entre exportateurs et importateurs de médicaments et de Matériels médicaux.

Au cours de cette rencontre, les participants ont discuté des moyens de renforcer l'industrie pharmaceutique en Egypte et dans les pays africains et arabes dans le cadre du programme «Ponts du commerce arabo-africain» qui été lancé par la Fondation pour faciliter les procédures d'enregistrement des médicaments dans les pays africains.

Des responsables de la Societe (ITFC) et de l'office égyptien pour le développement des exportations (EDA) et plusieurs représentants d'organismes régionaux et internationaux concernés par le développement dans les pays africains, dont L'Association Africaine des Centrales d'Achats de Médicaments Essentiels (ACAME) et les Nations Unies de la Commission Économique pour l'Afrique (UNECA), ont assisté à cette rencontre.

35 sociétés pharmaceutiques africaines et 45 fabricants et distributeurs de produits pharmaceutiques arabes ont participé à l'événement, ce qui représente une augmentation de 50% dans la participation des parties prenantes par rapport a la première réunion tenue en 2017.

La cérémonie d'ouverture a été marquée par la signature d'un protocole d'accord visant à soutenir la coopération en matière de développement et de promotion du commerce entre l'office égyptien pour le développement des exportations, représentée par sa présidente Mme Sherine Al-Shorbagi, , et la Société internationale islamique de financement du commerce, représentée par son Directeur General, Ing. Hani Salem Sonbol.

Le protocole d'accord vise à mettre en place un cadre de coopération et de coordination entre les deux parties aux niveaux bilatéral et regional, concernant les actions conjointes de promotion et de renforcement des capacities dans le domaine du commerce international.

Parmi les elements cites dans l'accord, la planification et la mise en œuvre de programme d'assistance technique au profit de l'EDA, le developpement de programmes de développement des capacités pour les petites et moyennes entreprises (PME), ainsi que le lancement d'initiatives de développement visant à améliorer l'accès des secteurs égyptiens aux marches local et des pays membres de l'Organisation de la coopération islamique (OCI).

Dans ce contexte, Dr. Sherine Al-Shorbagi, présidente de l'Office de développement des exportations, a déclaré que l'accord signé constituait une étape importante dans l'amélioration du statut économique, commercial et industriel de l'Égypte, qui servira de catalyseur pour promouvoir les échanges commerciaux et pour soutenir les PME dans la prochaine étape.

Mme Al-Shorbagi a ajouté que ce mémorandum reflétait la confiance des institutions financières internationales (IFI) dans le programme de réforme économique égyptien.

Eng. Hani Salem Sonbol a déclaré que Le protocole d'accord vise à intensifier la coopération étroite et l'harmonisation des efforts de développement entre l'Égypte et l'ITFC, en plus de mettre en œuvre le partenariat stratégique entre les deux parties, notamment en soutenant les petites et moyennes entreprises.

Eng. Hani Salem Sonbol a souligné que le partenariat entre la République Arabe d'Égypte et la Société internationale islamique de financement du commerce (TFC) était d'une importance primordiale et a salué le rôle actif joué par l'Égypte dans le soutien des relations commerciales entre les pays membres de l'OCI. M. Sonbol a ajoute que ce protocole d'accord témoignait de la détermination de l'OCI à soutenir ses États membres, en particulier l'Égypte, en finançant et en soutenant le commerce, nottament les jeunes et les PME.

Il convient de noter que la Société islamique internationale de financement du commerce (ITFC) a jusqu'ici conclu cinq accords-cadres avec le gouvernement égyptien, représenté par le Ministère de l'investissement et de la coopération internationale, pour un montant total de 9,2 milliards de dollars américains. La ITFC soutient également l'Égypte par le biais de ses programmes de developpement du Commerce, y compris le programme AfTIAS (Initiative pour l'aide au commerce des pays arabes) et le Programme de pont commercial arabo-africain (AATB).



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Août 2019 - 09:04 En Chine, une appli pour surveiller la population