Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Congo : le député Brice Dimitri Bayendissa à l'écoute de ses mandants de Louessi à Pointe-Noire


Alwihda Info | Par Chris jonala - 10 Août 2020

Weekend de travail chargé pour Brice Dimitri Bayendissa. Ce 8 août 2020, en sa qualité de député de la Tié Tié II, il a apporté un soulagement à l'Eglise catholique et a eu deux rencontres citoyennes avec les jeunes de sa circonscription électorale; question de renforcer le vivre-ensemble. .


Congo : le député Brice Dimitri Bayendissa à l'écoute de ses mandants de Louessi à Pointe-Noire.
Congo : le député Brice Dimitri Bayendissa à l'écoute de ses mandants de Louessi à Pointe-Noire.
Dans le cadre de sa politique de proximité et du vivre ensemble dans une société congolaise, partagée entre la crise financière et la crise sanitaire, le député de Tié Tié II a eu un contact direct avec ceux qu’il représente à l’Assemblée Nationale.

Si l’Église doit avoir sa place dans cette société urbanisée afin d’y remplir sa mission, la première étape de cette journée sabbatique de travail a été l’église Saint Esprit de Mpaka. En ces lieux de prière et d’adoration, Brice Dimitri Bayendissa a fait le témoignage de sa foi en la Providence, en faisant un don de tonnes de ciment. A travers ce geste, le député de Tié Tié II, répondait à une sollicitude du clergé de cette Paroisse ; question de lui permettre d’entreprendre les travaux d’extension ou de renforcement des capacités de l’Eglise. Pour le donateur, à savoir Brice Dimitri Bayendissa, « en répondant à cette demande de l’Eglise, nous avons tenu à réaffirmer notre credo, qu’est non seulement la croyance en Dieu, mais aussi de continuer à soutenir qu’il y a toujours plus de bonheur à donner et à partager à autrui. »

D’autant plus que l’Eglise assure une mission régalienne, dans la société. Dimitri Bayendissa n’a pas manqué d’évoquer ce qu'il y a de meilleur dans une personne et l’éducation : « A mon humble avis, c'est l'aspiration à devenir plus, à être plus tout en étant mieux qui soit le meilleur dans une personne. » Cette approche qu’il hérite de Ghandi a l'avantage de ne pas réserver l'éducation aux enfants, mais de l'étendre à tous les êtres humains, tout âge confondu.

De ce fait, l'éducation dont il est question concerne l'homme depuis la cellule familiale, l'école, la rue, l'Université, l'Eglise, dans une Association sportive, dans un Parti politique, dans les mouvements de jeunesse, etc. Ce sont là des milieux et agents d'encadrement, de cohésion sociale et de socialisation, pouvait faire observer le député de Tié Tié à l’assistance, afin de capitaliser le travail à faire au bénéfice du Congo.
Après avoir réceptionné ce ciment, le clergé, en la personne du père Jean Jacques, a dit toute sa satisfaction et a témoigné la gratitude des fidèles croyants sous sa tutelle, pour avoir répondu promptement à sa demande.

Autre geste, autre lieu, c’est en face des jeunes conscients de Louessi (une association de jeunesse de Louessi), que Brice Dimitri Bayendissa s’est retrouvé pour une rencontre citoyenne, sur des questions relatives au lotissement des parcelles dans cette partie de Tié Tié. Au cours de ce jeu de questions-réponses, ces jeunes ont fait Dimitri Bayendissa leur porte-parole auprès du gouvernement, principalement au Ministre Pierre Mabiala, en charge des affaires foncières, pour revoir le lotissement des parcelles dans cette partie. Puisque le lotissement actuel ne fait ressortir aucun traçage des rues, aucune indication sur le lieu d’implantation du marché et bien d’autres services publics. Le député de Tié Tié II a pris note de cette doléance et a promis en faire écho très rapidement au Ministre Mabiala, tout en soulignant que l’aménagement des terrains fait à Louessi n’est pas de nature à favoriser la circulation des personnes et des biens.

La pandémie à coronavirus continue à sévir de par le Monde et le Congo n’en fait pas exception. Le point épidémiologique du pays, marqué par l’augmentation des cas testés positifs, recommande de ne pas baisser la garde. Dans cette perspective, Brice Dimitri Bayendissa, dans le dernier acte de sa journée sabbatique à Louessi, a eu un échange avec des jeunes regroupés en mutuelles d’entraide et d’assistance du CQ 317, de Louessi.

Brice Dimitri Bayendissa, renforcement et intensification de la sensibilisation obligent, a apporté le message sur le respect des gestes barrières, seule prévention efficace contre le coronavirus, tout en invitant l’ensemble de ces jeunes à la prudence et à la responsabilité, pour sauver sa vie et celle d’autrui.

Le message du député de Tié Tié II en direction de cette couche représentative de la jeunesse de Louessi s’est fait accompagner de la distribution des masques barrières, pour se protéger, tout en insistant sur le port obligatoire du masque.

Il sied de rappeler que l’agenda déroulé par le député Brice Dimitri Bayendissa, intègre sa caravane humanitaire lancée il y a 5 mois déjà, intitulée « un congolais-un sourire », et qui soutient « un congolais-un masque ».








TRIBUNE & DEBATS

POINT DE VUE - 08/09/2021 - Olivier Noudjalbaye Dedingar, Expert technique et journaliste indépendant

Cameroun : l’enrichissement illicite préoccupe

Tchad : le dialogue national inclusif est-il nécessaire ? Tchad : le dialogue national inclusif est-il nécessaire ? 06/09/2021 - Martin Hidgé Ndouba


ANALYSE - 11/10/2021 - Martin Higdé Ndouba

Tchad : la dépravation des moeurs, un fléau qui gangrène la jeunesse

Cameroun : question sociale et devenir du pays Cameroun : question sociale et devenir du pays 11/10/2021 - Pr Armand Leka Essomba, chef de Département de Sociologie, Université de Yaoundé I.