Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Coronavirus - Cameroun : Le gouvernement japonais s’associe à lutte contre le COVID-19 au Cameroun


- 23 Juin 2020


United Nations Children’s Fund (UNICEF)
Télécharger le logo

Face à la flambée de la pandémie de COVID-19 au Cameroun, l'UNICEF et le gouvernement japonais s’associent à d'autres partenaires pour intensifier la lutte contre le COVID-19 dans le pays. L’UNICEF salue la dernière contribution de plus de 2 300 000 $ du gouvernement japonais dans le cadre de la lutte contre cette pandémie.

Face à cette crise, le Japon estime qu'il est nécessaire de mettre en place des mesures urgentes qui protégeront la vie et minimiseront les impacts socio-économiques, mais également de renforcer les systèmes de santé pour lutter contre les maladies infectieuses à moyen et à long terme. Pour éviter de négliger les plus vulnérables dans ces efforts, il convient d'accorder de l'importance à des systèmes inclusifs basés sur le concept de sécurité humaine qui mettent l'accent sur la protection et la responsabilisation de chacun.

 « Nous sommes ravis que le gouvernement japonais ait réagi si promptement et si généreusement aux besoins urgents du gouvernement camerounais dans la lutte contre la pandémie, » a déclaré Jacques Boyer, le représentant de l'UNICEF au Cameroun. « Les besoins sont très urgents, et nous sommes reconnaissants pour ce soutien important qui permettra de renforcer les systèmes de santé dans le pays, et ainsi de répondre aux besoins pressants des femmes et des enfants. »

Les fonds récemment versés par le gouvernement japonais vont permettre de réduire les risques de contamination au coronavirus pour au moins 300 000 personnes dont des femmes et des enfants. En outre, 300 professionnels de santé et agents de santé communautaires disposeront de meilleures capacités techniques pour prévenir et contrôler la pandémie ; 2 000 femmes et enfants auront accès aux services de santé de base, tels que la vaccination, les soins prénatals et postnatals, tandis que la prise en charge du VIH et des violences faites aux femmes sera renforcée. Dernier point, mais non des moindres, 450 000 enfants bénéficieront d'un enseignement à distance inclusif. Afin d’apporter une réponse optimale, l’UNICEF travaillera en collaboration avec le gouvernement et d'autres acteurs pour atteindre les résultats escomptés pour les femmes et les enfants.

Distribué par APO Group pour United Nations Children’s Fund (UNICEF).


Source : https://www.africa-newsroom.com/press/coronavirus-...