Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Côte d’Ivoire/Caravane de valorisation de la pomme d’anacarde : La deuxième édition va sillonner 5 villes du pays du 4 au 22 mars 2020


Alwihda Info | Par - 17 Février 2020


Veerle Van Waesberghe, chargée de mission du PROFIAB II, présente des pommes d'anacarde mises en conservation
Veerle Van Waesberghe, chargée de mission du PROFIAB II, présente des pommes d'anacarde mises en conservation
Après l’édition 2019, la deuxième édition 2020 de la caravane d’information, de sensibilisation et de dégustation de la pomme d’anacarde va sillonner du 4 au 22 mars prochain, 5 villes du pays, du nord au sud. Il s’agit de Dabakala, Katiola, Bouaké, Yamoussoukro et Abidjan.
Telle est l’information livrée le 13 février à Abidjan-Cocody, par Veerle Van Waesberghe, chargée de mission du Programme de développement des espaces économiques et naturels Taï et Comoé en Côte d’Ivoire (PROFIAB II), de la Coopération internationale allemande (GIZ), basée en Côte d’Ivoire.
 


Une variété de sous-produits dérivés de la pomme d'anacarde
Une variété de sous-produits dérivés de la pomme d'anacarde


Selon Veerle Van Waesberghe, cette caravane a pour but de valoriser la pomme d’anacarde, qui est rejetée. Et ce, en faisant connaître ses nombreux dérivés à la transformation (confitures, bonbons, gâteaux, jus, vin, bière, ‘’koutoukou’’ (liqueur), ‘’dêguê’’ (semoules au lait), etc, en vue de susciter l’investissement des privés. Mieux, « il s’agit de créer de la valeur ajoutée », a-t-elle précisé. Avant d’inviter l’opinion à effacer le préjugé faisant état de la toxicité de la consommation de la pomme d’anacarde en association avec  le lait.
La chargée de mission du PROFIAB II a indiqué que cette seconde édition de la caravane de la pomme sera axée sur la dégustation et la transformation du fruit, par des cuisiniers et pâtissiers devant un public invité dans chaque ville traversée. Elle a également ajouté qu’elle fera la part belle aux jeux de savoirs et de connaissances par équipes, aux rencontres sportives inter-écoles. Puis, aux animations musicales et gastronomiques dans les 5 villes choisies. 
 
Les membres de l'OIPR et du PROFIAB II
Les membres de l'OIPR et du PROFIAB II

Veerle Van Waesberghe a, en outre relevé qu’il a été scientifiquement prouvé que la pomme d’anacarde est 3 à 5 fois plus riche en vitamine C que l’orange. Avant d’indiquer que d’après une étude, la Côte d’Ivoire a un potentiel de 5 millions de tonnes de pomme d’anacarde à transformer. Toute chose qui va conséquemment créer de nombreux emplois et par ricochet contribuer à la lutte contre la pauvreté. Elle a signifié qu’au Brésil, la pomme d’anacarde à une forte valeur ajoutée par rapport à la noix.
Au nom du directeur général de l’Office ivoirien des parcs et réserves (Oipr), le colonel N’Goran François, a exprimé sa reconnaissance au PROFIAB II. Il a ensuite souligné que cette caravane va participer à la préservation du parc national de la Comoé, avec l’implication des populations environnantes.
 
Toute l'équipe du PROFIAB II avec les hommes de média
Toute l'équipe du PROFIAB II avec les hommes de média

Journaliste, correspondant d'Alwihda Info en Côte d'Ivoire. En savoir plus sur cet auteur