Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Côte d’Ivoire/Institut des aveugles de Yopougon : Le Lions club réhabilite le centre médical


Alwihda Info | Par Narcisse Yao - 13 Octobre 2018 modifié le 13 Octobre 2018 - 11:41


Côte d’Ivoire/Institut des aveugles de Yopougon : Le Lions club réhabilite le centre médical.
Côte d’Ivoire/Institut des aveugles de Yopougon : Le Lions club réhabilite le centre médical.
Le 8 octobre de chaque année marque la célébration de la Journée du service Lions partout dans le monde. A cette occasion, les Club Lions de Côte d’Ivoire issus des Régions 31et 36 sont allés par anticipation le 6 octobre, témoigner leur solidarité et secours aux personnes vulnérables. Notamment, les pensionnaires de l’institut des aveugles d’Abidjan-Yopougon.

Ils ont de ce fait procédé à l’inauguration du centre médical de cet établissement qu’ils ont réhabilité, à hauteur d’environ 5 millions de F Cfa.

Ainsi, au nom du Lions Club de Côte d’Ivoire, la Présidente de Région (PR) 36, Lynda Dadié-Sangaret a traduit toute la volonté de ce club service à aider les personnes malvoyantes et leur fournir un cadre idéal.

Signifiant que ce centre médical est une œuvre Lions, offert en 1987 par le Club Océan à l’Institut des aveugles, la PR 36 a relevé leur engagement à continuer à collecter des fonds pour le renouvellement de ses équipements et même encore la réhabilitation d’autre bâtiments.

Le directeur général de l’établissement, Pokou Komenan dit Anzoumana a salué cette action de générosité du Lions Club de Côte d’Ivoire, qui 31 ans après avoir offert ce centre médical est revenu le remettre à neuf au bénéfice des malvoyants ». Il a, en outre indiqué que cette réhabilitation vient à point nommé. En ce sens que le bâtiment abritant le centre médical était en état de « dégradation très avancée. Et c’était avec beaucoup de difficultés que l’équipe médicale offrait les soins aux malades ».

Pokou Komenan dit Anzoumana a saisi l’occasion pour inviter l’opinion à « avoir un regard positif » vis-à-vis des malvoyants. Car dira-t-il : « Il y a la vie à l’institut. Il y a des talents ici, tels que les musiciens, chanteurs, par exemple… ». Il a enfin, au nom des 160 pensionnaires et de tout le personnel exprimé la reconnaissance de l’établissement au Lions Club de Côte d’Ivoire, pour cette œuvre de bienfaisance.