Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Côte d’Ivoire/Lutte contre la propagation du Covid-19 dans les prisons : L’ACAT-CI et LaBAP aux côtés des pensionnaires


Alwihda Info | Par - 22 Juin 2020


L’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture, section Côte d’Ivoire (ACAT-CI) et La Balle aux prisonniers (LaBAP), sont deux Ong ayant décidé d’œuvrer pour empêcher la propagation de la pandémie du Covid-19, dans les Maisons d’arrêt et de correction (MAC), ainsi que les Centres d’observation des mineurs (COM) de Côte d’Ivoire.
Pour ce faire, elles ont initié avec le soutien de l’Union européenne (Ue), le projet dénommé : « Eviter la propagation de la pandémie Covid-19 dans les MAC et les COM de Côte d’Ivoire », dont le lancement a eu lieu le 22 juin 2020, dans les locaux de la Maisons d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA).
Au cours de la présentation, Yeo Marie de l’ACAT-CI et Konan Olympe de LaBAP, ont relevé que ce projet qui dure 4 mois, vise à renforcer les capacités des personnels médicaux des MAC et COM, à la prise en charge d’éventuels cas de contamination. Puis, à former les acteurs de la société civile et le personnel des MAC et COM, au respect des mesures barrières. Ensuite, à distribuer des kits : alimentaires, d’hygiène, de prévention, pour soutenir les efforts de sensibilisation.
Les deux intervenants ont aussi ajouté qu’un plaidoyer sera mené auprès des autorités étatiques et sanitaires, pour le respect des mesures barrières et un aménagement des conditions de détention des pensionnaires les plus vulnérables des MAC et COM. Avant de signifier que deux missions de bénévoles ACAT-CI et LaBAP vont sillonner très bientôt toutes les MAC et COM du pays dans le cadre de l’exécution du projet.  
 

Ainsi, N’Dubuisi Maho Florentine, directeur de cabinet adjoint, a, au nom du Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Sansan  Kambilé déclaré « accueillir favorablement ce projet ». Qui, selon elle, « vient en complément de celui dont le gouvernement a mis en place, à travers le ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, pour continuer à assurer aux détenus la protection contre la pandémie du Covid-19 ». N’Dubuisi Maho Florentine a réceptionné un don de vivres et non vivres des mains des deux Ong et leur partenaire l’UE, pour le compte des pensionnaires de la MACA. Avant  de traduire la gratitude de son département ministériel à ces donateurs.

Pour sa part, Michel Laloge Chef des Opérations de Coopération de la Délégation de l'UE en Côte d’Ivoire, a tenu à souligner que l’UE et la Côte d’Ivoire partagent un certain nombre de valeurs, dont le respect des droits de l’homme et la solidarité. Avant d’indiquer que le projet qui démarre maintenant, s’inscrit dans « ce socle de valeurs communes, qui suivent un principe bien simple : Ne laisser personne pour compte, se battre pour la protection de nos valeurs ».
En vue de sensibiliser sur les dispositions à observer pour éviter la propagation du Covid-19, Dr Keïta Abass, a dans une bref présentation, expliquer l’évolution de la pandémie en Côte d’Ivoire et inviter au strict respect des mesures barrières édictées par les autorités, pour le bien-être de tous.
Le Président du conseil d’administration (Pca) de l’ACAT-CI Wenceslas Assohou, a quant à lui, rappelé que l’ACAT-CI s’est assignée pour mission d’œuvrer à l’amélioration des conditions des détenus, ainsi qu’au respect de leurs droits.
 


Journaliste, correspondant d'Alwihda Info en Côte d'Ivoire. En savoir plus sur cet auteur