Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

ENGIE accompagne la mise en service des premiers bus au gaz naturel comprimé en Côte d’Ivoire


Alwihda Info | Par APO - 17 Décembre 2018 modifié le 17 Décembre 2018 - 15:59

ENGIE et Tractebel se sont associés pour concevoir, réaliser et implanter la toute première station de gaz naturel comprimé d’Abidjan.


© ENGIE
© ENGIE
ABIDJAN, Côte d'Ivoire -- Dans le cadre des engagements pris par la Côte d’Ivoire lors de la COP21 (« Accord de Paris »), le Ministre de Transports, M. Amadou Koné, ainsi que plusieurs ministres du gouvernement ivoirien se sont réunis  pour lancer une initiative sans précédent. Le Ministre a dévoilé une flotte de bus commandée par la Société des Transports Abidjanais (SOTRA). Une partie de cette flotte, fournie par IVECO,  sera alimentée au gaz naturel comprimé (GNC). ENGIE () et Tractebel () se sont associés pour concevoir, réaliser et implanter la toute première station de gaz naturel comprimé d’Abidjan.

La station de compression de gaz, située sur le site de la SOTRA de Yopougon, à Abidjan, permettra la circulation d’une nouvelle gamme de bus au gaz naturel comprimé. Une fois entièrement opérationnelle, la station aura une capacité de compression de 1 360 m3/h. Elle se divisera en deux unités, chacune d’elles équipée de deux systèmes de distribution permettant l’avitaillement simultané de quatre bus. 

ENGIE et Tractebel bénéficient d’une expertise sans égal ainsi que d’une présence sur le territoire essentielle au succès de ce projet. Les deux sociétés sont des spécialistes dans la conception d’infrastructures de distribution de carburants alternatifs pour les solutions de mobilité verte. La station de compression d’Abidjan représente la première étape du projet du gouvernement ivoirien et des sociétés de transport public pour l’augmentation du nombre de bus au gaz naturel comprimé. C’est également un pas de plus vers la concrétisation des efforts de la région pour tenir son engagement envers l’Accord de Paris de la COP21. Cela permettra aussi et surtout d’ouvrir la voie aux autres pays africains qui souhaitent eux aussi adopter des technologies plus propres. Le Ghana, le Togo, le Bénin ainsi que le Cameroun notamment suivent de près les résultats de cette initiative dans le but de mettre en œuvre à leur tour des projets similaires.

Dans le cadre de l’accord conclu entre IVECO et la Société des Transports Abidjanais (SOTRA), 50 Bus à Haut Niveau de Service Crealis circuleront au gaz naturel comprimé. Les niveaux d’émission de particules seront quasi nuls et leurs émissions d’oxydes d’azote (NOx) seront réduites de 60 %. Les bus desserviront l’agglomération d’Abidjan.