Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ANALYSE

En Guinée, qui seront les prochaines victimes ?


Alwihda Info | Par Souleymane Bah - 7 Mars 2013


Des manifestants en Guinée. Crédits photos : Sources
Des manifestants en Guinée. Crédits photos : Sources
En Guinée !

• En Guinée, la classe politique se cache derrière les cadavres pour se maintenir. Ils font encore des victimes pour étrangler le peuple avec la misère, avec l'insécurité, avec la terreur, avec des promesses d'un avenir catastrophique...

• En Guinée, les sacrifices d'innocents arrangent les politiciens et cadres corrompus qui viennent pleurer de joie dans les familles meurtries. Tuer pour conquérir les cœurs est le cynisme que ne se privent pas la classe politique, dont les leaders rivalisent du nombre de victimes dans leurs rangs.

• En Guinée, l'ultime crime et l'extrême violence sont des business comme les autres qui permettent aux faibles d'esprit déguisés en politiciens de vivre sans travailler, de réclamer des honneurs qu'ils ne méritent pas...

• En Guinée, les cadavres sont plus que des mines de diamants où investissent les politiciens, les cadres corrompus et leurs amis étrangers.

• En Guinée, les larmes du peuple et le sang des innocents sont utilisés comme l'huile de moteur et du pétrole pour faire marcher la machine à broyer le bien.

• En Guinéen, les chances de mourir naturellement sont nulles par rapport aux chances d'être victimes des manœuvres Politico-Sataniques.

• En Guinée, tant que le quota n'est pas atteint ils n'enterreront personne et continuerons à faire des victimes.


***** Qui seront les prochaines victimes ? *****

Merci,

Souleymane Bah



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Janvier 2021 - 14:26 La Nouvelle Afrique !







TRIBUNE & DEBATS