Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Etudiant tchadien retrouvé mort à Ouagadougou : la thèse du suicide privilégiée


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 14 Février 2019 modifié le 14 Février 2019 - 20:21


Le ministère des Affaires étrangères du Tchad, à N'Djamena. © DR
Le ministère des Affaires étrangères du Tchad, à N'Djamena. © DR
L’ambassade du Tchad à Ouagadougou informe qu’elle a été alertée dans la journée du 8 février du décès tragique survenu le 7 février 2019 de M. Youssouf Abdallah Irere, étudiant à l’Université Aube Nouvelle de Bobo-Dioulasso, selon le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Béchir Issa Hamidi. « Aussitôt, nous avons dépêché le conseiller culturel de l’Ambassade pour la circonstance et il a pris part à l’enterrement le 9 février », informe l’Ambassadeur Mme. Kade Ndilguem Elisabeth.

Sorti de la maison le 6 février aux environs de 9 heures sans donner sa position, son corps sans vie a été retrouvé dans une plantation d’anacardiers à 7 km de Bobo-Dioulasso par une femme qui y menait ses activités. Sur un document trouvé dans ses affaires, Youssouf a "demandé pardon aux membres de sa famille et ses amis tout en faisant la situation des créances et gestion du compte de son groupe et vers la fin, il écrit que personne n’est responsable de ce qui peut advenir."

L’enquête de la gendarmerie suit son cours pour déterminer le mobile éventuel du suicide et s’assurer qu’il ne s’agit pas d’un assassinat déguisé, selon l'ambassade.

L’ambassade du Tchad rassure être en contact avec le Procureur pour être informée de la conclusion de l’enquête.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères présente ses condoléances à la famille et aux proches de l’étudiant.