Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Grandes chancelleries d’Afrique francophone : la 9ème conférence adopte une nouvelle charte à Brazzaville


Alwihda Info | Par Arcy Ouenabio - 29 Juin 2019 modifié le 29 Juin 2019 - 16:31

Les grandes chancelleries francophone d'Afrique subsaharienne et de la France se dotent d'une nouvelle charte. C'est l'une des grandes moissons de la 9 ème conférence de cette organisation qui s'est tenue du 27 au 28 juin 2019 à Brazzaville.


Photo de famille des participants aux assises de Brazzaville
Photo de famille des participants aux assises de Brazzaville
Les lampions de la 9ème conférence des grandes chancelleries d’Afrique francophone d’Afrique subsaharienne et de France se son éteints après 48 heures des travaux qu ont abouti à l’adoption d’une nouvelle charte devant régir le bon fonctionnement de cette organisation qui regroupe 16 pays francophones

Les 15 pays francophones qui ont pris part aux assises de Brazzaville ont axé leur reflexion autour du thème central « Diplomatie et décoration. ».

Au terme de leurs’assises, les conférenciers ont émis des recommandations, entre autres ; l’éventualité de distinguer des victimes des terrorismes et d’autres violences humaines par le biais, soit de décoration déjà existante; soit d’une nouvelle décoration. S’agissant des mérites féminins, les pays membres feront le bilan de la place qui leur est accordée Quant aux associations des décorés, les grandes chancelleries œuvreront pour l’encouragement et leur soutien , sans contrevenir aux réglementations légales et respectives en vigueur.

Les pays membres également œuvreront en faveur de la promotion et d’une meilleure connaissance du rôle des grandes chancelleries, par le moyen d’une journée porte ouverte, par exemple. Les grandes chancelleries s’attacheront à faire respecter les textes et les principes régissant des décorations de manière à leur conserver tous les prestiges. Elles engageront une réflexion sur la façon de distinguer les personnes qui œuvrent pour a paix, etc.

Dans son message, le colonel Norbert Okiokoutina, Grand chancelier des ordres nationaux du Congo, a rendu hommage aux pères fondateurs, vivants ou décédés, de cette organisation qui ont légué " ce précieux instrument d’échanges sous la gestion de la culture du mérite et de l’excellence. "

Une nouvelle ère

Clôturant les travaux, Jean-Baptiste Ondaye, ministre, Secrétaire général de la présidence de la République du Congo, représentant le président de l'Etat , Denis Sassou N’Guesso, a déclaré que : « l’histoire retiendra que la 9ème Conférence Internationale des grandes chancelleries francophones a bel et bien vécu…que la moisson issue de cette importante agora s’est révélée quantitativement abondante et qualitativement excellente. »

Il a aussi rappelé que « le rendez-vous de Brazzaville a tenu ses promesses parce que, ici, vient d’être porté sur les fonts baptismaux la nouvelle dénomination de notre organisation qui s’appellera désormais : Conférence Internationale des grandes chancelleries francophone d’Afrique subsaharienne et de France. »

Pour Jean Baptiste Ondaye « ce changement de dénomination qui porte en soi une ambition noble, un programme généreux, à savoir : ouvrir plus largement les portes de l’organisation à d’autres états qui le désirent, pour des échanges plus féconds, pour promouvoir davantage le mérite et l’excellence. C’est le vœu unanimement partagé par nous tous » a-t-il ajouté.

A noter que,cette conférence se tient chaque deux ans dans un pays membre de l’organisation. Le thème est défini par le pays hôte et les pays membres sont invités cependant à communiquer leurs propositions à la grande chancellerie organisatrice. Les prochaines éditions de la conférence des grandes chancelleries seront organisées au Sénégal, en 2021 et en Guinée Conakry en 2023 sous réserve de l’accord des chefs d’Etat des pays concernés.