Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Grève au Tchad : "l'administration est paralysée. C'est le pays qui prend un coup"


Alwihda Info | Par - 24 Janvier 2021


La société civile se prononce sur les accusations d'implication du Tchad dans des conflits voisins et la grève des travailleurs.


Mahamat El-Mahdi Abdramane. © Malick Mahamat/Alwihda Info
Mahamat El-Mahdi Abdramane. © Malick Mahamat/Alwihda Info
Le Collectif d'action des jeunes pour la paix, le développement et l'émergence du Tchad (CAJPDET) a appelé dimanche le peuple tchadien, en particulier la jeunesse, à "redoubler de vigilance afin de mettre hors d'état de nuire et décourager tous les aventuriers à la solde de étranger qui cherchent à tout prix à ternir l'image du Tchad à travers les réseaux sociaux".

Le président du Collectif, Mahamat El-Mahdi Abdramane, a réagi à des "accusations" suite aux récents conflits dans des pays voisins : en Centrafrique et au Darfour-Ouest (Soudan).

"Le Tchad ne saurait supporter des accusations gratuites et dénuées de tout fondement, relayées par certaines personnes malintentionnées dans le seul but de nuire à la bonne réputation du pays de Toumaï dans la sous-région en matière de paix", estime Mahamat El-Mahdi Abdramane.

Évoquant la situation sociale au Tchad, le président du Collectif indique que "la grève na jamais résolu le problème du Tchad. Elle n'est ni dans l'intérêt du gouvernement, ni dans celui des travailleurs".

"Durant la période de grève, les enfants ne peuvent pas aller à l'école et les malades n'ont pas accès aux soins. Toute l'administration est paralysée. C'est le pays qui prend un coup sacré", dit-il.

S'agissant de la promesse d'intégration des 20.000 jeunes à la fonction publique, Mahamat El-Mahdi Abdramane exhorte le ministère de la Fonction publique à mettre en oeuvre la promesse présidentielle dans la transparence la plus totale.
Malick Mahamat
Coordonnateur de rédaction - Téléphones : +(235) 66267667 - 99267667 En savoir plus sur cet auteur



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)