Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Hamdok : le Soudan est un pays riche qui a besoin d'investissements et non des dons


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 19 Mai 2021


Hamdok : le Soudan est un pays riche qui a besoin d'investissements et non des dons. © Hamdok/Twitter
Hamdok : le Soudan est un pays riche qui a besoin d'investissements et non des dons. © Hamdok/Twitter
Le Premier ministre soudanais Dr. Abdullah Hamdok a pris part mardi à Paris à la Conférence sur le financement des économies africaines. Au cours d'une rencontre avec des hommes d'affaires au siège d'entreprises françaises, il a expliqué qu'il existe de nombreuses opportunités d'emploi réelles qui peuvent générer de nombreux bénéfices, soulignant son désir de voir les investissements locaux et internationaux affluer au Soudan. Il a ajouté que le Soudan peut offrir de grandes opportunités à cet égard.

"Nous avons toujours répété que le Soudan est un pays riche et n'a pas besoin de subventions et de dons. Il a plutôt besoin d'investissements qui créent des opportunités d'emploi pour nos jeunes, et nous voulons voir de réels investissements dans notre pays. Travaillez avec nous", a affirmé le Premier ministre dans son discours.

Hamdok a déclaré que le Soudan était témoin de multiples transitions, de la dictature à la démocratie, de la guerre à la paix, des crises économiques à la prospérité et de l'isolement à l'intégration mondiale, et que le Soudan offre de grandes opportunités dans les secteurs de l'agriculture, du pétrole, des communications, des infrastructures et Suite.

Le Premier Ministre a indiqué que la situation géographique du Soudan en faisait un voisin de sept pays africains et que quatre de ces pays étaient des pays emprisonnés (Tchad, Centrafrique, Soudan du Sud et Éthiopie). "Nous pouvons coopérer ensemble pour l'avenir, pour que les jeunes voient des opportunités de s'épanouir au Soudan et dans le reste du continent", a-t-il dit.

Le chef du gouvernement soudanais a souhaité la bienvenue aux hommes d'affaires français, européens et internationaux au Soudan mais leur a demandé de participer au Soudan pour créer des investissements qui profitent à tous.

Plusieurs annonces d"allègements de dettes ont été faites en faveur du Soudan à l'occasion de la conférence de Paris.