Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur : 500 personnes en lice pour occuper les 77 sièges


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 22 Août 2019 modifié le 22 Août 2019 - 06:42


Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur : 500 personnes en lice pour occuper les 77 sièges. © DR
Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur : 500 personnes en lice pour occuper les 77 sièges. © DR
Lomé - C’est le mardi 20 août 2019 qu’ont pris fin les inscriptions sur les listes de candidats aux postes de délégués pour la composition du bureau du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE).

A l’heure des comptes, on note que 488 Togolais de la diaspora se sont porté candidats. Une satisfaction pour Robert Dussey, le ministre togolais des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des togolais de l’extérieur.

« A la clôture des inscriptions sur la liste des futurs délégués du HCTE, nous comptabilisons 488 inscrits pour 77 sièges. Bravo à tous les participants. Vive la diaspora togolaise », a posté mercredi Robert Dussey avant de préciser que son département est au service des Togolais de l’extérieur.

La campagne pour le vote démarre le 23 août prochain. Elle s’achèvera le 30 août et le président de la Commission électorale, Victor Womitso invite les candidats à prendre les dispositions qui s’imposent.

En ce qui concerne le corps électoral, Prof Robert Dussey avait décidé de répondre aux demandes des Togolais de l’extérieur confrontés à des problèmes techniques liés au réseau internet lors des inscriptions. Prévue préalablement pour le 15 août dernier, la date butoir des inscriptions avait été repoussée au 20 août. La Commission électorale est à pied d’œuvre dans la consolidation des données et le fichier sera disponible prochainement.

Selon le calendrier réaménagé, le vote électronique se tiendra du 1er au 10 septembre. Le dépouillement et la publication de la liste des 77 délégués devant composer le HCTE interviendront le 11 septembre. L’installation officielle des membres du bureau élu aura lieu lors du Forum Économique de la Diaspora Africaine prévu les 28 et 29 novembre 2019 à Lomé.

Pour le ministre Robert Dussey, « L’objectif à travers la création HCTE est de permettre aux associations des Togolais dispersés à travers le monde de se regrouper et de s’organiser en une faîtière institutionnalisée et inclusive capable d’assurer la représentativité des Togolais de l’extérieur ».

Précisons que le Haut Conseil des Togolais de l'Extérieur sera un organe consultatif de statut associatif, non partisan, non discriminatoire et à but non lucratif. Sa mise en place répond à l’une des 9 recommandations ayant sanctionné les assises de la diaspora tenues en 2014.