Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

L’IRENA et l’ONU unissent leurs forces pour accélérer l’utilisation des énergies renouvelables


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 1 Août 2019 modifié le 1 Août 2019 - 22:46


Patricia Espinosa and Francesco La Camera sign MOU. © DR
Patricia Espinosa and Francesco La Camera sign MOU. © DR
Bonn – L’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA) et la Conférence-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) ont décidé de joindre leurs efforts pour combattre le changement climatique, en promouvant un usage répandu et durable des énergies renouvelables.

Ce nouveau partenariat stratégique s’appuie sur une dynamique de coopération de longue date, visant à assurer un avenir à faible intensité carbone et résiliant face au changement climatique, conforme aux Objectifs de développement durable et l’accord de Paris.

Dans le cadre d’un nouveau Protocole d’accord signé aujourd’hui à Bonn entre l’IRENA et de l’ONU Changements climatiques, les deux organisations se sont entendues pour augmenter les échanges de connaissances sur la transition énergétique, pour collaborer plus étroitement lors des réunions d’expertise et pour améliorer les moyens de promotion des énergies renouvelables et entreprendre des activités de sensibilisation conjointes.

Patricia Espinosa, Secrétaire exécutive de la CCNUCC, a déclaré : « La transition rapide vers les énergies propres est déterminante dans l’optique d’atteindre l’objectif central de l'Accord de Paris sur le changement climatique, qui est de maintenir l’augmentation moyenne de la température au plus près de 1,5 degrés Celsius.

Le temps passe, et nous pouvons déjà nous rendre compte des impacts négatifs du changement climatique, que ce soit à travers les vagues de chaleur sans précédent, les inondations ou les incendies observés à travers le monde. Nous devons saisir toutes les opportunités de répandre les énergies propres et renouvelables à grande échelle, afin d’empêcher les pires scénarios climatiques de devenir réalité. »

Francesco La Camera, le Directeur général de l’Agence internationale des énergies renouvelables (IRENA) ajouta : « La chute des coûts des technologies a fait de l’énergie solaire, éolienne et d’autres énergies renouvelables des piliers compétitifs de la décarbonisation de l’énergie et, avec l’efficacité énergétique, l’outil d’action climatique disponible le plus efficace.

Les énergies renouvelables créent des emplois, contribuent au développement durable et offrent une solution climatique viable. Une transition basée sur les énergies renouvelables offre une opportunité d’augmenter l’ambition pendant la mise à jour des engagements nationaux liés au climat, en conformité avec l'Accord de Paris. L’IRENA soutiendra entièrement les pays dans la réalisation de cette opportunité alors que se préparent la COP25 au Chili cette année et la COP26 en 2020. »

L’ONU Changements climatiques et l’IRENA travaillent déjà ensemble à la promotion des énergies renouvelables, notamment lors de rencontres d'experts et à travers des publications.

Au niveau pratique, les organisations ont mis en place de façon conjointe des initiatives de renforcements de capacité sur les énergies renouvelables à travers des sessions d’entrainement, par exemple à destination de plusieurs pays africains.

L’IRENA est aussi l’un des plus gros partenaires de travail de l’Action climatique mondiale de la CCNUCC, conçue pour mobiliser des activités liées au climat dans les villes, les régions, dans les entreprises et auprès des investisseurs.

Ce nouvel accord est conçu pour avancer sur la base de cette collaboration afin de développer des activités régionales dans le domaine des technologies vertes.



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Août 2019 - 09:04 En Chine, une appli pour surveiller la population