Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

L’OCDE et l’ATAF renforcent leurs liens de coopération en Afrique


- 25 Juin 2018 modifié le 25 Juin 2018 - 17:59


L’OCDE et l’ATAF renforcent leurs liens de coopération en Afrique
19 Juin 2018 – L’OCDE et le Forum sur l’Administration Fiscale Africaine (ATAF) ont renouvelé aujourd’hui leur Protocole d’Accord jusqu’en juin 2023. Lors de la signature du document de partenariat, les deux organisations se sont engagées à continuer de travailler ensemble pour l’amélioration des systèmes fiscaux en Afrique. Le Protocole d’accord établit les termes de coopération pour la réalisation de leur objectif commun consistant à promouvoir des systèmes fiscaux équitables et efficaces en Afrique.

Le Secrétaire exécutif de l’ATAF, M. Logan Wort, a déclaré que “l’ATAF a réalisé des avancées énormes en ce qui concerne sa capacité à offrir des avantages concrets et tangibles à ses administrations membres. Notre travail d’assistance technique ciblé sur la lutte contre les flux financiers illicites (FFI) qui érodent la base d’imposition de plusieurs pays africains dans divers secteurs clés, a commencé à porter fruit et constitue un facteur important pour la réalisation de l’Agenda 2063 de l’Afrique. Nos deux organisations entretiennent des liens spéciaux qui ont contribué au partage des connaissances et à la mise en place de meilleures politiques fiscales pour l’Afrique, ainsi qu’au développement de compétences au sein des administrations fiscales africaines”.

“Cela a été un privilège de collaborer avec l’ATAF au cours des neuf dernières années”, a déclaré le Directeur du Centre pour la politique et l’administration fiscales de l’OCDE, M. Pascal Saint-Amans. “Notre travail avec les pays africains est une composante essentielle à la mise en place de normes fiscales internationales”.
La mobilisation des ressources intérieures est essentielle à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD). Le plan d’action d’Addis Abeba reconnait, lui aussi, la nature universelle des défis fiscaux du 21ème siècle.

Ce Protocole d’accord a été signé dans le cadre d’une réunion de travail entre les deux organisations à Pretoria, en Afrique du Sud.