Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

La Russie va doubler ses échanges commerciaux avec le continent africain


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 26 Octobre 2019 modifié le 26 Octobre 2019 - 10:20


La Russie va doubler ses échanges commerciaux avec le continent africain. © DR
La Russie va doubler ses échanges commerciaux avec le continent africain. © DR
Lomé - Les rideaux sont tombés jeudi sur le 1er Sommet Russie-Afrique dans la ville olympique de Sotchi. Cette rencontre couplée avec un forum économique a connu la participation d’une quarantaine de dirigeants africains parmi lesquels, le Togolais Faure GNASSINGBE.

Les questions de paix, de développement et de sécurité ont été au menu des discussions de ce sommet dont l’objectif principal pour les autorités russes étaient de redynamiser les liens de coopération avec les pays africains.

En effet, Moscou, dont les échanges avec l’Afrique s’élevaient l’an dernier à 20 milliards $, soit dix fois moins que la Chine, moins de la moitié de la France, entend renforcer ses interventions sur le continent.

Le Président Russe, Vladimir POUTINE, à l’ouverture des travaux mercredi, a annoncé le programme du Kremlin pour la redynamisation des relations de partenariat avec l’Afrique, notamment dans les domaines économiques et de la sécurité.

Il s’est également engagé à effacer la dette des pays africains et à doubler les échanges commerciaux bilatéraux avec le continent pour dépasser les 40 milliards de dollars au cours des quatre à cinq prochaines années.

Les travaux ont par ailleurs permis aux dirigeants africains et aux autorités russes de procéder à la signature d’une déclaration qui est une feuille de route pour des discussions futures en vue d’une vision commune de partenariat à l’horizon 2030. La Russie et l’Afrique se donnent rendez-vous dans 3 ans pour un prochain Sommet.

En marge des travaux, le Chef de l’État togolais s’est entretenu avec son homologue russe, Vladimir POUTINE.  Le n°1 togolais a félicité lors de l’entretien le Président russe pour l’organisation du sommet dont l’idée avait été lancée en juillet 2018 à Johannesburg, en Afrique du Sud, à l’occasion du sommet des BRICS.