Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

La blockchain est bien plus qu’une cryptomonnaie. Que peut-elle faire pour nous?


- 29 Juillet 2021


Depuis 2009, date à laquelle la première transaction financière effectuée par une crypto monnaie a eu lieu, l’engouement pour ce mode de paiement ne cesse de grandir. Utilisée dans de nombreux secteurs d’activité, la crypto monnaie est comme le web pour internet. En effet, elle dépend d’un système complexe qui tend à être résumé à elle. En réalité, la blockchain, puisqu’il s’agit d’elle, s’étend sur un champ d’action bien plus grand que les cryptomonnaies. Betsonly.fr s’est penché sur ce qu’elle peut faire pour nous.
 

La blockchain : c’est quoi en quelques mots ?

La blockchain est une façon sécurisée de stocker et transmettre des « blocs d’informations » entre tiers. Elle garantit une transparence à chaque étape et la non intervention d’un système centralisé de contrôle, entraînant de facto une diminution ou une suppression des coûts liés à chaque opération. 

Considérons qu’un individu A et un autre B effectuent une transaction via deux ordinateurs connectés à un réseau. Cette dernière est soumise à validation par des « mineurs », qui l’approuvent en l’inscrivant dans un fichier. Chaque transaction est publique et mise à la disposition de tous les membres appartenant à ce réseau. Elle est également cryptée et protégée de telle sorte qu’aucun acteur ne puisse modifier sa séquence sans l’aval de l’autre.

IBM qui a épousé cette nouvelle technologie l’a définie comme étant un grand livre partagé et immuable qui permet facilement d’enregistrer des transactions et de suivre des actifs tangibles ou intangibles. Il l’utilise d’ailleurs pour accompagner ses partenaires dans la gestion de sa chaîne de distribution.
 

La blockchain bien au-delà des transactions financières et monétaires

Il est vrai que lorsqu’on parle de blockchain, on voit immédiatement les transactions monétaires avec les cryptomonnaies ayant en tête de file le Bitcoin. Cependant, cette technologie ne se réduit pas uniquement aux opérations financières et monétaires. Elle couvre un plus grand champ d’action qui vise à prendre encore plus d’ampleur au fil des ans. De nombreuses entreprises l’utilisent déjà pour ouvrir aux consommateurs leur chaîne de production. Ainsi, il est possible de suivre le parcours de ses aliments, de leur production à leur acheminement jusqu’aux consommateurs. Carrefour ou encore Nestlé sont des exemples à citer parmi tant d’autres. 

Même les producteurs de vaccins s’arriment à cette nouvelle donne. Le but étant bien évidemment de rassurer le consommateur final et d’aider les entreprises dans leurs engagements de transparence.

Et si la réglementation tend à traîner en matière de blockchain ou de crypto monnaie qui est la vitrine même de cette technologie, il ne demeure pas moins que les choses vont bon train. En attendant de trouver un consensus, la blockchain étend son champ du possible. Les opportunités qu’elle offre pourraient révolutionner le système conventionnel d’échanges, qu’ils soient financiers, monétaires, médicales, tangibles ou intangibles. Mais, hormis la réglementation, la route est encore bien longue, car de nombreux problèmes et obstacles entravent son adoption.