Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

La zone économique spéciale du Gabon se rebaptise ARISE, et l'AFC augmente sa participation


Alwihda Info | Par Business Wire - 5 Février 2020

Citizens' inputs must encourage Japan to reduce emissions by at least 45-50% , from 1990 levels, by 2030 and submit this by COP26. Plans to allow new coal plants to be built across the country is in total contradiction to the Paris Agreement goals, says CAN-Japan.


Libreville, Gabon. Illustration. © DR
Libreville, Gabon. Illustration. © DR
La zone économique spéciale du Gabon ("GSEZ") a subi une réorganisation qui a abouti à la création de trois verticales distinctes ; Arise Port & Logistics ("ARISE P&L"), ARISE Integrated Industrial Platforms et ARISE infrastructure Services. ARISE P&L comprend désormais les sociétés A.P. Moller Capital, Olam International ("Olam") et l'AFC. L'AFC est partenaire d'Olam depuis son investissement dans GSEZ en 2016, tandis que le nouvel investisseur, A.P.Moller Capital, jouit d'une expérience considérable dans l'exploitation et le développement d'actifs d'infrastructures de transport et de logistique.

L'AFC annonce un investissement supplémentaire de 48 millions d'euros, augmentant ainsi sa participation dans ARISE P&L de 21% à 26%, avec 43% d'actifs détenu par A.P.Moller Capital et  31% par Olam. L’accent  sera principalement mis sur l’investissement et l’extension de l’écosystème dans les ports existants de minerais et de marchandises diverses au Gabon, ainsi que sur le développement de nouvelles infrastructures pour soutenir les écosystèmes en Mauritanie, en Côte d’Ivoire, au Togo et au Nigéria. D’autres projets comprennent le lancement d’un nouveau port de fret à Nouackchott ("ARISE Mauritanie") et un terminal de vrac à San Pedro, en Côte d’Ivoire - tous  les deux déjà à un stade avancé de développement.

Samaila Zubairu, Président-Directeur Général de l'Africa Finance Corporation (L'AFC) a commenté : "Il s'agit d'un exploit considérable pour développer la stratégie de l'écosystème de l'AFC en Afrique de l'Ouest. Nous sommes extrêmement fiers des progrès réalisés pour diversifier l'économie du Gabon grâce à l'inclusion de la valeur ajoutée des ressources forestières et minérales. Cette nouvelle plateforme nous permettra de reproduire ce succès dans d'autres pays africains. L'expertise combinée de l'AFC, A.P.Moller Capital et Olam permettra à cette nouvelle entreprise de devenir un leader stratégique en matière de développement d'infrastructures en Afrique. Nous sommes ravis d'être témoins de son évolution".