Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

La zone frontalière Tchad-Soudan est au bord de l'implosion


Alwihda Info | Par Hamid Mahamat Issa - 27 Novembre 2021


La zone frontalière Tchad-Soudan est au bord de l'implosion
Depuis quelques jours, la tension est montée d'un cran après le vol de centaines de têtes de dromadaires arabes par des hommes armés qui se sont enfuis vers l'extrémité Ouest de la province du Darfour.

Les voleurs ont emmené le bétail -dont on ignore le nombre exact- vers les frontières des deux pays dans un endroit qui reste pour le moment inconnu. Ils auraient miné les périmètres où les dromadaires sont gardés. L'identité des voleurs n'a pas été dévoilée mais des sources proches des propriétaires de bétail pointent du doigt la responsabilité des hommes de Minni Arko Minnawi, le dirigeant de l'une des factions de l'Armée de libération du Soudan (ALS) rentré récemment au bercail.

Le gouvernement soudanais qui aurait identifié la zone où est gardé le bétail ainsi que les voleurs a, pour éviter un bain de sang, promis ramener les dromadaires sous 72 heures mais ce délai est arrivé à terme ce samedi, sans solution dans l'immédiat.

Pendant ce temps, des renforts à caractère ethnique affluent vers Djabal Moun et vers la frontière Tchad-Soudan, laissant craindre des affrontements de grande envergure dans les prochains jours.

Ces derniers jours, la zone de Djabal Moun a connu des affrontements inter-tribaux sur fond de vols à répétitions de bétail et qui, d'après nos informations, ont causé la mort d'une vingtaine de personnes, notamment des tribus arabes et zaghawa.