Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le Japon alloue 1,5 milliards FCFA en faveur du Lac Tchad et des réfugiés soudanais à l'Est


Alwihda Info | Par PAM et Amb. Japon - 7 Août 2018 modifié le 7 Août 2018 - 17:00

Le Japon offre une généreuse contribution au PAM pour soutenir les populations affectées par la crise du Lac Tchad et les réfugiés soudanais à l’Est.


Le camp de réfugiés de Dar Es Salaam au Tchad• Crédits : Valérie Crova Radio France
Le camp de réfugiés de Dar Es Salaam au Tchad• Crédits : Valérie Crova Radio France
N’DJAMENA – Le gouvernement japonais, à travers son ambassade, vient d’allouer 1,5 milliards de Francs CFA aux opérations du Programme Alimentaire Mondial (PAM) au Tchad afin de permettre aux populations et communautés vulnérables autour du Lac Tchad et à l’Est du pays de bénéficier d’une assistance en vivres et en transferts monétaires.

Cette contribution japonaise bénéficiera à environ 23 725 personnes déplacées et communautés d’accueil autour du Lac Tchad pendant deux mois ainsi que près de 77 554 réfugiés soudanais pendant trois mois. Ce soutien est crucial pendant la saison de soudure (mai/juin-septembre), moment où les stocks alimentaires sont épuisés et où la population dispose de ressources limitées pour avoir au moins un repas quotidien. L’assistance alimentaire empêchera à ces populations de recourir à des emprunts d'argent, de nourriture ou de réduire les dépenses liées à l'éducation et à la santé.

« Cette généreuse contribution du peuple japonais servira à soutenir les efforts menés par le PAM pour répondre aux besoins alimentaires et nutritionnelles les plus urgents au Lac et dans les régions de l’Est du pays, subissant les répercussions du conflit et du changement climatique,» a indiqué le Représentant a.i. du PAM Tchad, Dr. Issa Sanogo.

« Le Gouvernement du Japon espère à travers cette contribution qui s’élève à 1,5 milliards de Francs CFA, contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire des populations affectées par la crise du Lac Tchad, soutenir les efforts menés par le PAM pour répondre aux besoins alimentaires et nutritionnelles les plus urgents au Lac et dans les régions de l’Est du pays, et renforcer davantage sa relation avec le Gouvernement du Tchad en le soutenant dans ses efforts pour atteindre la sécurité alimentaire », a souligné l’Ambassadeur du Japon, S.E.M. Kunio Okamura.

En 2015, la violence et l'insécurité causées par Boko Haram au Nigeria ont entraîné des mouvements massifs de population. Le PAM fournit une assistance alimentaire et nutritionnelle aux personnes déplacées internes et retournées ainsi qu’aux  ménages de réfugiés soudanais vivant dans les régions du Ouaddai et Sila.

Cette contribution de l’état du Japon, annoncée depuis le 7 août, lors d’une cérémonie au siège du PAM à N’Djamena, en présence de la Directrice Generale du Ministere de l’Economie et du Plannification du Developpement, Mme Ramada Abdelrahim N’Diaye, de l’Ambassadeur du Japon au Tchad, Son Excellence M. Kunio Okamura et du Représentant a.i du PAM Tchad, Dr. Issa Sanogo, vient ainsi à point nommé pour permettre au PAM de continuer ses activités d’assistance.

Le travail du PAM au Tchad est effectuée en étroite collaboration avec le gouvernement, les agences des Nations Unies et des organisations nationales et internationales.