Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le Maroc doit s'affirmer comme une terre d'opportunité et non d’opportuniste, selon son Roi


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 14 Octobre 2018 modifié le 14 Octobre 2018 - 14:54


Le Roi du Maroc, Mohammed VI. Crédits photo : DR
Le Roi du Maroc, Mohammed VI. Crédits photo : DR
Le Roi du Maroc, Mohamed VI a prononcé vendredi dernier un discours devant les membres des deux chambres du Parlement à l'occasion de l'ouverture de la première session de la troisième année législative. Il a encouragé les parlementaires à plus de responsabilité et de sérieux dans leur travail.

Selon le Roi Mohammed VI, l'exécution des orientations et des mesures, notamment énoncées dans le discours du trône et celui de l'anniversaire du 20 août, nécessite une mobilisation générale et un travail collectif. Cette mobilisation appelle chacun à assumer pleinement le rôle qui lui incombe dans le respect des différences d'appréciation et des convictions des uns et des autres.

Le Roi du Maroc Mohammed VI estime que la mobilisation nationale et le travail collectif demandent un climat sain et une solidarité renforcée entre les différentes franges de la société. Selon lui, par la volonte de Dieu, le Maroc restera une terre où prévalent la solidarité et la cohésion au sein de chaque famille, à l'intérieur de chaque quartier, et, au-delà, à l’échelle de toute une société. Par ailleurs, il promet de veiller au raffermissement de ces liens indéfectibles qui unissent les Marocains depuis toujours.

Par ailleurs, il a souligné son attachement à adopter des politiques sociales efficaces, à faciliter et à encourager toute initiative solidaire, à quelque niveau que ce soit. Le Roi du Maroc Mohammed VI met l’accent sur la promotion de l'emploi des jeunes qui est placée au cœur de ses préoccupations. Ainsi, il estime que de nombreux domaines peuvent contribuer à créer un plus grand nombre d'opportunités d'emplois. A cet égard, dit-il, la formation professionnelle constitue un levier essentiel, à la condition toutefois qu'elle fasse l'objet de toute l'attention requise, et qu'un contenu et un statut nouveau lui soient accordés en tant que filière promoteuse. Et d'ajouter que, pour cela, il convient de tendre de nouvelles passerelles entre la formation professionnelle et l'enseignement général en veillant à les articuler dans le cadre d'un système harmonisé et cohérent, ou formations théoriques et stages pratiques en entreprise se complètent et s'équilibrent.

Dans la même visée de promotion de l'emploi, le Roi Mohammed VI appelle à examiné la possibilité que certains secteurs et professions, non autorisés actuellement aux étrangers, tel que la santé, soient ouverts à des initiatives de qualité et à des compétences de niveau mondial, à condition qu'elles contribuent à un transfert de savoir-faire au pays et à la création d'emplois adaptés aux potentialités de la jeunesse marocaine. En effet, le Roi du Maroc Mohammed VI dit que le Maroc a besoin, aujourd'hui plus que jamais, de vrais patriotes ayant la seule volonté de défendre les intérêts de leur pays, de leurs concitoyens, exclusivement préoccupés par le souci de rassembler les Marocains et non de les diviser. Selon lui, le Maroc a aussi besoin d'hommes d’État sincères et engagés à assumer avec abnégation les responsabilités qui leur incombent.