Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le Next Einstein Forum lance un sondage pour mesurer l'écart entre les genres dans l'enseignement des STIM et la recherche en Afrique


Alwihda Info | Par AMA - 25 Janvier 2018 modifié le 25 Janvier 2018 - 01:22


KIGALI, Rwanda, le 24 janvier 2018 -/African Media Agency (AMA)/ - Le Next Einstein Forum (NEF), une initiative de l'Institut Africain des Sciences Mathématiques (AIMS) en partenariat avec la Fondation Robert Bosch, annonce aujourd'hui le lancement d'un important sondage visant à mesurer l'écart existant entre les genres dans l'enseignement en science, technologie, ingénierie, mathématiques (STIM) et recherche en Afrique.

Les résultats du sondage seront annoncés dans un rapport publié lors de la Rencontre Internationale du NEF 2018 qui se tiendra du 26 au 28 mars 2018 à Kigali, au Rwanda. En outre, ces résultats seront intégrés dans un livre blanc qui sera dévoilé au cours du très attendu panel sur la réduction de l'écart pour les femmes en science et technologie qui se tiendra le premier jour de la Rencontre Internationale du NEF 2018.

"Le NEF et notre initiative AIMS Femme dans les STIM (AIMSWIS) sont engagés dans la promotion de l'excellence scientifique et de l'équité entre les sexes. Nous croyons que les deux vont de pair dans l'amélioration de la production scientifique et des résultats. Nous avons lancé cette enquête pour mieux comprendre les barrières existantes et les meilleures pratiques à adopter organiquement pour améliorer l'équité entre les sexes dans l'éducation et la recherche STIM sur notre continent », a déclaré Thierry Zomahoun, Président et PDG d'AIMS et Président du NEF.

Les questions porteront sur le parcours scolaire et l'expérience professionnelle des participants, y compris les opportunités et les obstacles rencontrés en cours de route. Les résultats seront compilés dans un rapport qui fournira des données primaires indispensables pour éclairer les discussions et les recommandations des décideurs politiques, des institutions académiques, des partenaires de financement et de la société civile.

Le NEF travaille activement à accroître la représentation des femmes dans les domaines des STIM en Afrique et dans le monde, ceci étant au cœur de sa vision de propulser l'Afrique sur la scène scientifique mondiale. Prêchant par l'exemple, les équipes des Lauréats et Ambassadeurs du NEF comprennent au moins 40% de femmes.

Pour participer au sondage, cliquez ici. Les 100 premiers sondages complétés recevront un prix de participation.