Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le Tchad condamne le "coup de force" au Gabon


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 7 Janvier 2019 modifié le 7 Janvier 2019 - 11:25


Le ministre des Affaires étrangères, de l'Intégration Africaine et de la Coopération Internationale, Cherif Mahamat Zene a condamné ce lundi matin le "coup de force en cours au Gabon contre les institutions de l'Etat". Le chef de la diplomatie a expliqué que "le Tchad appelle tous les acteurs politiques gabonais à régler leur différend dans le respect de l'ordre constitutionnel en place".

Le président de la Commission de l'Union Africaine, Moussa Faki Mahamat a également condamné ce lundi la "tentative de coup d'Etat intervenue ce matin au Gabon". "Je réaffirme le rejet par l’UA de tout changement anticonstitutionnel", a-t-il déclaré.

Des mutins arrêtés

Des militaires appartenant à la garde d'honneur de la garde républicaine ont lu ce lundi 7 janvier vers 5 heures du matin, un communiqué à la Radio Télévision Gabonaise (RTG). Il ont appelé à une mobilisation face à l'absence du chef de l'Etat Ali Bongo -hospitalisé au Maroc- et ont annoncé l'imminente mise en place d'un "Conseil national de restauration".

En début de matinée, des coups de feu ont été entendus autour de la RTG, dans la capitale. Les forces de défense du Gabon ont déployées des blindés près du boulevard Triomphal. Des mutins auraient toutefois été arrêtés, après avoir été encerclés à la RTG, selon le gouvernement gabonais.