Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le Tchad et la Libye vont mettre en commun "tous les moyens" pour contrer les menaces des terroristes


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 25 Juillet 2018 modifié le 25 Juillet 2018 - 23:51


Le Tchad et la Libye vont mettre en commun "tous les moyens" pour contrer les menaces des terroristes
Le président du Conseil Présidentiel de l’État de Libye, Fayez Al-Sarraj, a effectué une visite de travail ce mercredi 25 juillet 2018 à N’Djamena, à l'invitation du président Idriss Déby. Les deux hommes d’État ont eu des entretiens élargis à leurs délégations respectives, ensuite en tête à tête. Ces entretiens ont porté sur des questions bilatérales, notamment la situation politique et sécuritaire en Libye et ses conséquences sur le Sahel en général, et les pays voisins de la Libye en particulier, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Le Tchad et la Libye ont exprimé leurs vives préoccupations face à l’absence des progrès dans le processus de transition politique en Libye, et ont souligné la nécessité d’une sortie rapide de crise en mettant l’intérêt du peuple libyen au-dessus de toutes autres considérations partisanes. Ils ont exhorté toutes les parties prenantes libyennes à assumer pleinement leur responsabilité et à poursuivre, de bonne foi, leur adhésion au processus de transition pacifique devant conduire à une réconciliation nationale et à la restauration de l’autorité de l’État en Libye.

Les deux voisins ont condamné avec force les trafics illicites en tous genres auxquels s’adonnent les groupes terroristes et les bandes des mercenaires en Libye qui constituent une réelle menace pour la paix et la stabilité dans l’espace Sahel. Ils ont également condamné leur participation aux côtés des protagonistes libyens aggravant ainsi la crise dans ce pays et compromettant les chances de solution de sortie de crise.   

Les deux pays ont également convenu de mettre en commun tous les moyens appropriés pour contrer les menaces des groupes terroristes et des bandes de mercenaires et autres trafiquants de tous genres écumant le Sud de la Libye par le renforcement de la coopération transfrontalière.

Les ministres en charge des Affaires étrangères, de la Défense, de la Sécurité et les responsables des services de renseignements ont été instruits à tenir la réunion quadripartite prévue en août prochain à Khartoum, en l’élargissant aux ministres en charge de la Justice pour mettre en place un cadre de coopération judiciaire pour poursuivre les bandes de criminels et des mercenaires.

Face à la menace terroriste grandissante et les multiples défis que posent les trafics illicites transfrontaliers, le Tchad et la Libye vont relancer les activités de la Communauté Sahélo-saharienne (CEN-SAD), et ont convenu de convoquer dans les meilleurs délais la tenue d’un Sommet extraordinaire de cette Communauté à N’Djamena.

Sur invitation libyenne, Idriss Déby effectuera prochainement une visite officielle à Tripoli. La date sera fixée par voie diplomatique.