Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le Togo et le Burkina Faso signent 14 accords de coopération pour renforcer leurs relations bilatérales


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 10 Octobre 2019 modifié le 10 Octobre 2019 - 20:33


Le Togo et le Burkina Faso signent 14 accords de coopération pour renforcer leurs relations bilatérales. Illustration. © DR
Le Togo et le Burkina Faso signent 14 accords de coopération pour renforcer leurs relations bilatérales. Illustration. © DR
Lomé - Ouverte lundi, la 3ème session de la Grande commission mixte de coopération entre le Togo et le Burkina, a pris fin le mardi 8 octobre 2019 à Lomé.

Les travaux ont été co-présidés par Tignokpa DEMBA, ministre togolaise de la Planification et de la Coopération, et Alpha BARRY, ministre burkinabè des Affaires étrangères et de la Coopération.

Ils ont permis aux participants de passer en revue l'état de la coopération entre les deux pays. La rencontre a été conclue par la signature de 14 accords de coopération entre les deux pays frontaliers d’Afrique de l’Ouest.

Ces accords concernent des domaines variés, notamment : la diplomatie, la coopération militaire, la coopération transfrontalière et décentralisée, l'agriculture, l'eau et l'assainissement, l'enseignement supérieur, ou encore la santé, et les transports.

Des ententes qui « traduisent les préoccupations du moment », et dont la mise en œuvre « aura, à n'en pas douter, un impact positif », sur la coopération entre le Togo et le Burkina, selon Alpha Barry.

De son côté, la ministre togolaise a souligné que ces signatures « participent au renforcement des liens d'amitié et de coopération entre les deux pays », et constituent une étape significative dans leurs relations bilatérales.

La tenue à Lomé de cette troisième session traduit parfaitement la vision des Chefs d’Etats togolais et burkinabè de relancer l’ambition de leurs prédécesseurs initiateurs du tout premier Accord portant création en 1984 d’une Grande Commission Mixte de Coopération.

Les pays comptent ainsi consolider la fraternité entre les deux peules, donner une nouvelle dynamique à la coopération bilatérale, et de s’engager dans un partenariat gagnant-gagnant au profit des populations des deux pays.

Rappelons que la 2e session de la Grande commission mixte Togo-Burkina remonte à environ 20 ans. Cette nouvelle session s’est avérée nécessaire pour cause des évolutions et des nouveaux enjeux dans la sous-région ouest-africaine. La 4ème session aura lieu en 2021 au Burkina Faso.